19/03/2015

​La pêche



Selon les journaux, les bulots et bigorneaux s'attendent à une redoutable marée de pêcheurs à pied ce week-end, amplifiée par un fort coefficent d'abstentions aux élections. Bien sûr, de nombreux pêcheurs à pied vont se dépêcher d'aller voter : pêcheurs d'accord, citoyens d'abord. Mais beaucoup aussi ne vont pas dépêcher de la journée. En fait, le fameux pêcheur à la ligne des scrutins de jadis, doux rêveur s'en allant taquiner le goujon sous les frondaisons, a été remplacé par le pêcheur au crochet, au rateau, au couteau, qui gratte, qui pioche, qui épuise. Pêcheur consommateur de mollusques, citoyen consommateur d'élus. Je prends, je jette. C'est pourquoi la marée de dimanche s'annonce inquiétante. Le soir, la septième vague, la marine, celle qui vous surprend, vous piège et qui casse, va être poussée, sans forcément être plus forte que d'habitude, par une immense vague d'indifférence. Dégâts assurés.

Michel Rouger



1.Posté par Hélène le 23/03/2015 14:17
bonjour Michel,

Je viens de rentrer en communication avec votre ami et ancien collègue, Paul Goupil, concernant la situation complexe de Laurent et de ses également collègues.
Laurent m'a cité dans son échange avec vous trois ; c'est ainsi que Paul s'est tourné vers moi.
Je viens de m'abonner à votre newsletter. Le côté "rebelle" de votre blog me parle bien. Sourire.
Au plaisir de se recroiser, si vous le souhaitez bien entendu,
Laissons la vie en décider,
Belle journée,
Hélène

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Non, Chef - 01/07/2021

​La panne - 24/06/2021

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires