Le billet

​Insoumis, mon ami


04/05/2017




Que t'arrive-t-il ? Te voilà soumis. Soumis à ta révolte contre les violences du capitalisme. Elle t'envahit jusqu'à te résigner. Te résigner, toi l'antitotalitaire, au pire. A voir, dans les mois qui viennent, le Noir tabassé, l'Étranger rejeté, l'homosexuel moqué, les rebelles pourchassés, les journalistes censurés, les artistes muselés, bref à accepter que le monstre qui sommeille dans tous les peuples soit lâché en France contre les amoureux de la liberté, la solidarité, la paix, la démocratie. Contre tes amis. A accepter que les principales victimes du capitalisme mondial, ouvriers en tête, sombrent cette fois dans le chaos du programme économique délirant du Front National. La lepénisation des esprits aurait-elle empiré à ce point ? Non, dimanche va le prouver. Tous les insoumis français vont s'insurger. Combattre le mensonge qui peut faire gagner Le Pen après Trump. Ils vont, avant de reprendre leurs luttes, se salir les mains, voter Macron. Tous- en-semble, comme dit le slogan des manifs. Pour que Le Pen soit « le plus bas possible » comme a dit en 2002 Jean-Luc Mélenchon.

Michel Rouger
insoumis.mp3 Insoumis.mp3  (1.85 Mo)







1.Posté par Georges Guilleux le 05/05/2017 13:36
Bien évidemment

2.Posté par HUbert Rouaud le 05/05/2017 15:45
En peu de phrases, tout ce qu'il fallait dire en ce moment ou même les abstentions contribuent au succès des porte-parole de la haine.
En espérant que cet édito sera repris par d'autres sites.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

La bonne éducation - 13/02/2020

Retraitons - 06/02/2020

​UIPP - 31/01/2020

Etiquettes - 23/01/2020

La peine au travail - 16/01/2020

Violence d’État - 09/01/2020

​Les vœux - 19/12/2019

​Aux Actualités - 12/12/2019

​Juste - 05/12/2019

​​Vendredi culte - 27/11/2019

​Notre carte - 21/11/2019

​Marché colonial - 08/11/2019

​La trêve - 30/10/2019

​Le Peuple - 24/10/2019

​Méditation - 02/10/2019

​Hissez haut - 25/09/2019

​A table - 12/09/2019

Destination mars - 05/09/2019

​Heureux - 04/07/2019

Total sur le grill - 26/06/2019

​Souffrances - 19/06/2019

​Montez ! - 13/06/2019

1 2 3 4 5 » ... 18


Le billet de la semaine

La bonne éducation

On parle beaucoup des violences policières. Beaucoup trop. Et trop en mal surtout. Ainsi, aujourd’hui, dans le conflit sur la réforme du bac. Comment peut-on sous-estimer à ce point l’effet bénéfique du baston pédagogique sur les apprentis rebelles ? La crainte positive suscitée par les bataillons casqués  sur les écrans des réseaux sociaux et des chaînes – éducatives – d’info en continue ? Le 6 décembre 2018, à Mantes-la-Jolie, des dizaines de jeunes de 12 ans et plus, s’étaient retrouvés à genoux mains sur la tête entourés de policiers matraque en main. Un précédent intéressant. Ces dernières semaines, les gardes à vue de lycéens se multiplient, parfois jusqu’à 48 h, dans des locaux glauques. Ainsi peuvent-ils apprendre la vie. Il faut aller plus loin. Pourquoi ne pas déplacer par exemple les heures de colle au commissariat de quartier ? Agissons pour rétablir la chaîne de l’Autorité. Le Président, les maîtres, les pères. Tiens-toi droit à table, mon fils, ou j’appelle la police.

Michel Rouger

13/02/2020

Nono

Newsletter