Le billet

04/05/2017

​Insoumis, mon ami



Que t'arrive-t-il ? Te voilà soumis. Soumis à ta révolte contre les violences du capitalisme. Elle t'envahit jusqu'à te résigner. Te résigner, toi l'antitotalitaire, au pire. A voir, dans les mois qui viennent, le Noir tabassé, l'Étranger rejeté, l'homosexuel moqué, les rebelles pourchassés, les journalistes censurés, les artistes muselés, bref à accepter que le monstre qui sommeille dans tous les peuples soit lâché en France contre les amoureux de la liberté, la solidarité, la paix, la démocratie. Contre tes amis. A accepter que les principales victimes du capitalisme mondial, ouvriers en tête, sombrent cette fois dans le chaos du programme économique délirant du Front National. La lepénisation des esprits aurait-elle empiré à ce point ? Non, dimanche va le prouver. Tous les insoumis français vont s'insurger. Combattre le mensonge qui peut faire gagner Le Pen après Trump. Ils vont, avant de reprendre leurs luttes, se salir les mains, voter Macron. Tous- en-semble, comme dit le slogan des manifs. Pour que Le Pen soit « le plus bas possible » comme a dit en 2002 Jean-Luc Mélenchon.

Michel Rouger
insoumis.mp3 Insoumis.mp3  (1.85 Mo)






1.Posté par Georges Guilleux le 05/05/2017 13:36
Bien évidemment

2.Posté par HUbert Rouaud le 05/05/2017 15:45
En peu de phrases, tout ce qu'il fallait dire en ce moment ou même les abstentions contribuent au succès des porte-parole de la haine.
En espérant que cet édito sera repris par d'autres sites.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Essentiel - 26/11/2020

Article n°2697 - 19/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires