Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
04/07/2019

​Heureux



En congé et payé ! songeait-il sous son parasol. 100 % payé à flemmasser, musarder avec ma p'tite femme, jouer avec mes p'tiots, faire une p'tite balade, glandouiller en lichaillant un p'tit jaune ou un p'tit blanc. Mon droit au repos. Mon droit à la paresse : comme un bourgeois ! C'est sûrement une anomalie, une aberration, une provocation pour tous ces puissants qui veulent nous précariser, ubériser, assujettir en auto-entrepreneurs douze mois sur douze. Mais jamais ils ne pourront nous enlever notre grande conquête, celle de nos syndicats et de la gauche qu'ils méprisent du haut de leur prétendue modernité. Jamais ils ne pourront, sourit-il, heureux, à l'oiseau qui le regardait. 

Michel Rouger

2019_07_04_heureux.wav 2019 07 04 Heureux.wav  (8.88 Mo)




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

Re-calculs - 27/04/2022

50,5% - 13/04/2022

Théâtre - 06/04/2022

Le blé - 30/03/2022

Utile or not Utile - 22/03/2022

​Nos valeurs - 16/03/2022

2 euros - 10/03/2022

Sarajevo – Kiev - 03/03/2022

Com’ miracle - 24/02/2022

Trahir - 15/02/2022

En bref - 10/02/2022

La sonde - 01/02/2022

Le quartier - 26/01/2022

Soldes - 20/01/2022

Le cochon - 13/01/2022

Merdique - 06/01/2022

Le trompettiste - 16/12/2021

1 2 3 4 5 » ... 25

Nono | Le billet | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient