Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
02/02/2021

​Heureusement, le foot



Et si l'on parlait foot pour nous laver l'esprit de tous nos tracas ? Eh bien... à vrai dire... Pendant qu'Emmanuel Macron dribblait ses coéquipiers et passait dans un trou de souris pour éviter le reconfinement, le foot français s'est soudain retrouvé le nez dans l'herbe à la suite d'un vilain tacle sur son meilleur pied : les droits télés. Aucun candidat pour les payer. 50 à 75% des budgets de Ligue 1 et 2 ébranlés. Mais le foot business a de la ressource. Le négoce de joueurs va un peu plus prospérer. Les quinze clubs les plus riches d'Europe, qui réattaquent pour jouer entre eux, s'arracheront les meilleurs. Des milliardaires un peu plus enrichis par la pandémie, qui se piquent déjà de social et d'écologie, viendront aussi sauver le foot sur canapé. Resteront cependant dans nos stades espoirs et vétérans. Allez, on y croit : dans le monde d'après, vacciné, subsistera le foot du peuple. 

Michel Rouger
le_foot.mp3 Le foot.mp3  (1.62 Mo)




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Message anglais - 06/06/2024

Coloniale attitude - 22/05/2024

Entracte - 08/05/2024

Cours Gabriel, cours - 25/04/2024

Bossez ! - 10/04/2024

Le boxeur - 28/03/2024

Le cochon - 14/03/2024

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles