Le billet

27/01/2021

​Désobéir



A Lorient, une prof de fac et ses étudiants partent soudain en cours. A Avignon, un directeur de théâtre appelle ses collègues à ouvrir leurs salles une heure samedi. La vie, qui étouffe depuis  bientôt un an, est en train de désobéir à la bureaucratie sanitaire qui a envahi le pays. Cette vie-là défend la santé physique de chacun et de tous. Elle respecte les barrières contre le virus. Sa rébellion est non-violente. Le risque est devenu grand de réactions irrationnelles, de rave-parties périlleuses, d'émeutes à la néerlandaise, d'explosion étudiante, d'une exaspération croissante récupérée par l'extrême-droite. Face à ces menaces, la désobéissance civile apparaît nécessaire. Elle s'impose au nom des valeurs menacées, quand la Culture, par exemple, est méprisée. En quoi un pouvoir peut-il décider dans une réunion secret-défense qu'il est moins essentiel, malgré des règles sanitaires équivalentes voire plus draconiennes, de partager imaginaire et émotions à un concert, au cinéma ou au théâtre,qu'une croyance à l'église ou une envie de saucisson-vin rouge au supermarché ? Guettons les salles de théâtre ouvertes samedi. C'est entre 15 h et 16 h.

Michel Rouger
desobeir.mp3 Désobéir.mp3  (2.04 Mo)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires