Le billet

09/11/2017

​Crac(s)



Ils ne sont pas prêts de s'écrouler, oh non ! De légers craquements seulement se font entendre. Insensiblement, les deux piliers du pouvoir semblent cette fois branler. Attaquée pour la septième fois en dix ans, la ploutocratie mondiale qui tire profit et s'affranchit des sociétés depuis quelque trente ans est démasquée comme jamais par l'union internationale de 400 journalistes d'investigation qui ne la lâchent plus. Parallèlement, la phallocratie affronte les rébellions inédites des victimes de harcèlement sexuel  et de 341 professeur·e·s qui n'enseigneront plus le dogme grammatical édicté par les barbons de l'Académie au XVIIᵉ siècle et inoculé dans le cerveau de tous les petits Français depuis le XIXᵉ : « Le masculin l'emporte sur le féminin. » Toute une histoire. Toute l'Histoire. Quoi qu'il arrive, ces assauts et rébellions sont bonnes à prendre en ces temps de déprime démocratique.

Michel Rouger




1.Posté par Bouju le 10/11/2017 09:28
c'est clai, net, bien vu, je souscris. Ne jamais se lasser, le tissu libérateur qui se trame mène vers...des lendemains chantants?Bonnes journées à venir.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires