Le billet

07/05/2020

​Coronaparano



A J – 4, trois impératifs pour le déconfinement : distance de 1 m, lavage des mains et délavage du cerveau inondé depuis deux mois de messages anxiogènes  - images dramatiques, tsunami médiatique, injonctions erratiques – qui altèrent notre libre arbitre devant la pandémie. Le jacobinisme français qui confirme son inaptitude aux situations complexes et provoque ici et là par réaction un refus bravache des interdits, nourrit l'affolement en continuant à infantiliser les citoyens : cet été, les drones de Jupiter survoleront nos balades et nos pique-niques davantage que les frelons. « Nous sommes en guerre » et ce n'est pas fini. Prenez vos masques. Ce qui manquait tant aux soignants réapparaît par millions en format grand public, à efficacité limitée, comme produit d'appel tel le melon en promo. Le marché de la peur. La peur de l'Autre. En Asie, le masque est porté par le malade pour ne pas contaminer l'Autre. L'Autre est maintenant la menace. S'il arrive, on change de trottoir quitte à se faire écraser par un chauffard déconfiné. Reprenons nos esprits. Trois impératifs pour le déconfinement : distance de 1 m, lavage des mains, usage raisonné du masque. Trop porté, il va tous nous rendre malades.

Michel Rouger

coronaparano.mp3 Coronaparano.mp3  (714.14 Ko)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Séparatisme


Séparez les ! Avec le projet de loi contre le séparatisme arrivé lundi devant les députés, le pays de la laïcité est reparti depuis l'automne dans une guerre des religions, son démon favori, sachant que le camp ultra-laïque a lui aussi ses dogmes, ses clercs et ses inquisiteurs. C'est surtout lui qui exhale chaque semaine un peu plus une désagréable odeur d'intolérance, celle qui nourrit les extrémismes que l'on prétend combattre, cette fois l'islamisme radical. Certaines attaques rappellent les vieilles outrances. Le ministre Blanquer accuse les universités d'islamo-gauchisme comme Clémenceau traitait Briand et Jaurès de « socialos-papalins ». Heureusement, en 1905, les deux grands négociateurs et pacificateurs ont gagné la bataille, celle de la liberté. Pas facile d'être à leur hauteur, plus simple de rester à celle d'un Sarkozy. 

Michel Rouger
separatisme.mp3 Séparatisme.mp3  (1.45 Mo)


19/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires