Le billet

07/05/2020

​Coronaparano



A J – 4, trois impératifs pour le déconfinement : distance de 1 m, lavage des mains et délavage du cerveau inondé depuis deux mois de messages anxiogènes  - images dramatiques, tsunami médiatique, injonctions erratiques – qui altèrent notre libre arbitre devant la pandémie. Le jacobinisme français qui confirme son inaptitude aux situations complexes et provoque ici et là par réaction un refus bravache des interdits, nourrit l'affolement en continuant à infantiliser les citoyens : cet été, les drones de Jupiter survoleront nos balades et nos pique-niques davantage que les frelons. « Nous sommes en guerre » et ce n'est pas fini. Prenez vos masques. Ce qui manquait tant aux soignants réapparaît par millions en format grand public, à efficacité limitée, comme produit d'appel tel le melon en promo. Le marché de la peur. La peur de l'Autre. En Asie, le masque est porté par le malade pour ne pas contaminer l'Autre. L'Autre est maintenant la menace. S'il arrive, on change de trottoir quitte à se faire écraser par un chauffard déconfiné. Reprenons nos esprits. Trois impératifs pour le déconfinement : distance de 1 m, lavage des mains, usage raisonné du masque. Trop porté, il va tous nous rendre malades.

Michel Rouger

coronaparano.mp3 Coronaparano.mp3  (714.14 Ko)




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

Virus - 26/02/2020

Paravents - 20/02/2020

La bonne éducation - 13/02/2020

Retraitons - 06/02/2020

​UIPP - 31/01/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires