Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
10/05/2022

​Chaud



Il ne s’agit pas des coins brûlants des élections législatives. Ni de l’automne post-électoral potentiellement bouillant. Mais tout simplement du temps. Chaud. Trop chaud. Les Saints de glace, en ce moment, transpirent sans que leur glace, hélas, se change en eau ô combien bénite. Car il fait sec aussi et depuis trop longtemps. N’abusons pas du robinet, avertissent les pouvoirs publics. Heureux pays où les conseils simplement suffisent. Ailleurs, dans l’indifférence, ils meurent. Dans le sud de l’Ethiopie, il n’a pas plu depuis dix-huit mois. A la guerre dans le grenier à blé ukrainien qui les prive de pain, s’ajoutent ainsi pour de nombreux pays du sud les sécheresses à répétition provoquées par le réchauffement climatique qu’alimentent d’abord les populations riches du Nord. Mais celles-ci vont peut-être moins faire la queue aux stations de lavage, c’est rassurant. 

Michel Rouger
20220512_chaud.mp3 20220512 Chaud.mp3  (1019.72 Ko)




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Message anglais - 06/06/2024

Coloniale attitude - 22/05/2024

Entracte - 08/05/2024

Cours Gabriel, cours - 25/04/2024

Bossez ! - 10/04/2024

Le boxeur - 28/03/2024

Le cochon - 14/03/2024

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles