06/08/2015

​Ça sent, non ?



Y'a quelque chose qui sent mauvais, vous ne trouvez pas ? Une odeur d'égouts, peut-être, par temps de canicule. Ou plutôt de fumier, de lisier. Oui, c'est ça : l'odeur qui nous a pris au nez à l'hypermarché. L'odeur du conflit paysan. Elle alourdit les relents entêtants du malaise rural qui attise les effluves électorales du Front National. Elle se mêle à l'humeur droitière qui gagne des Français accrochés comme la glaise à leurs racines rurales. « La terre, elle, ne ment pas », comme disait Pétain. Si, elle ment. Elle a toujours menti. Et aujourd'hui plus que jamais. Elle produit et vend, gavée d'artifices. Derrière ses tracteurs énormes, ses slogans et ses banderoles, le principal syndicat agricole gère le système qui tue les exploitations par milliers depuis des décennies. Derrière les victimes, cet été encore, se cachent les profiteurs. Sur toutes les crises agricoles, flotte une sale odeur de manipulation. 

Michel Rouger




1.Posté par bigot gigi le 09/08/2015 16:24
On voudrait en savoir plus à partir de ce billet laconique... Grâce au portrait d'un paysan "ordinaire" ? Ce serait super !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires