14/05/2015

​Bové(e)s



L'écologiste Marie Bové consomme bio. Mais surtout pas le brouet des Verts de Gironde qui ont osé l'écarter de la liste Europe Ecologie-les Verts aux élections régionales. Elle en veut de ce poste ! Marie a carrément sorti ses lances, en toute non-violence, contre ces « végétariens cannibales », allant jusqu'à menacer de créer une liste dissidente. Ce qui colle d'ailleurs avec le projet écologiste. Peut-être les Verts de Gironde ont-ils tort dans cette affaire de régionales. Pourquoi, surtout, n'ont-ils jamais aimé la fille à José paternée par Mamère ? La réponse est peut-être dans cette flèche jaillie comme un lapsus : « Aujourd'hui, c'est le nom Bové que l'on enterre ! » Marie consomme bio. Sa bio. Une version de l'amour filial, familial. Pour la défense de la famille, votez Bové. Pas Le Pen, cette maison où le père et la fille se boxent à mort.

Michel Rouger


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Non, Chef - 01/07/2021

​La panne - 24/06/2021

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

1 2 3 4 5 » ... 24