26/04/2018

​Bibi le bourreau



Chaque vendredi, depuis le 30 mars, ils s'avancent par milliers jusqu'à la limite de leur non-pays. Ils marchent par désespoir devant l'incurie de leurs dirigeants et la cruauté de Bibi, le chef du pays voisin qui les tient encagés. Dès le premier jour, les soldats surarmés de Bibi les ont mis en joue. Et tiré. 18 morts, 1400 blessés. Les vendredis suivants, ils ont encore tiré : 40 morts désormais. Quand des Juifs s'alarment de voir ainsi leur pays perdre son âme et donner des armes à l'antisémitisme, Bibi ne semble pas capter. Il n'a aucun autre avenir à offrir. Le dialogue, la paix lui sont étrangers. Coloniser, terrifier meublent sa pensée. Le 15 mai, ils reviendront de nouveau par milliers à la frontière en rêvant au pays perdu il y a 70 ans. Et les soldats de Bibi tireront. Inquiété par la justice, Benyamin Netanyahou, dit Bibi, tombera peut-être un jour pour corruption. Pas pour terrorisme.

Michel Rouger  

vocal_001.mp3 Vocal 001.mp3  (1.67 Mo)




1.Posté par Bouju Martine le 27/04/2018 12:29
cette terrible vérité!
merci de l’exposer ainsi, sans fard, sans indulgence, mais trop de Bibis ne liront pas ces lignes, la Shoah est un terrible argument pour justifier .

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires