Le billet

26/04/2018

​Bibi le bourreau



Chaque vendredi, depuis le 30 mars, ils s'avancent par milliers jusqu'à la limite de leur non-pays. Ils marchent par désespoir devant l'incurie de leurs dirigeants et la cruauté de Bibi, le chef du pays voisin qui les tient encagés. Dès le premier jour, les soldats surarmés de Bibi les ont mis en joue. Et tiré. 18 morts, 1400 blessés. Les vendredis suivants, ils ont encore tiré : 40 morts désormais. Quand des Juifs s'alarment de voir ainsi leur pays perdre son âme et donner des armes à l'antisémitisme, Bibi ne semble pas capter. Il n'a aucun autre avenir à offrir. Le dialogue, la paix lui sont étrangers. Coloniser, terrifier meublent sa pensée. Le 15 mai, ils reviendront de nouveau par milliers à la frontière en rêvant au pays perdu il y a 70 ans. Et les soldats de Bibi tireront. Inquiété par la justice, Benyamin Netanyahou, dit Bibi, tombera peut-être un jour pour corruption. Pas pour terrorisme.

Michel Rouger  

vocal_001.mp3 Vocal 001.mp3  (1.67 Mo)





1.Posté par Bouju Martine le 27/04/2018 12:29
cette terrible vérité!
merci de l’exposer ainsi, sans fard, sans indulgence, mais trop de Bibis ne liront pas ces lignes, la Shoah est un terrible argument pour justifier .

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires