Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
12/01/2017

​Attention au virusse



Si l'on est fort préoccupé par les virus de la grippe H3N2 (chez les humains) et H5N8 (chez les volailles), il convient de s'alarmer davantage encore de la contagion du virus russe, dit aussi virusse ou agent Vladimir. Il est difficile à combattre. Il n'emprunte pas les transports routiers, amicaux ou amoureux mais les autoroutes numériques et autres liaisons clandestines. Il n'attaque pas l'organisme mais les comportements. Principaux signes : brutalité, toute-puissance, xénophobie, tropisme russe. Donald Trump, le nouveau président des États-Unis, est infecté. Le 7 mai prochain, la France pourrait avoir deux candidats à la présidence contaminés : Marine Le Pen et François Fillon. L'agent Vladimir se glisse dans les familles, les bistrots ou les salons branchés, partout où l'on constate un ramollissement de la citoyenneté, de nos défenses immunitaires républicaines. Seule riposte au virus : de la liberté, de l'égalité, de la fraternité, matin, midi et soir, en dépassant les doses aujourd'hui trop couramment admises.

Michel Rouger

​Attention au virusse
2017_01_14_attention_au_virusse.mp3 2017 01 14 Attention au virusse.mp3  (1.98 Mo)




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

Re-calculs - 27/04/2022

50,5% - 13/04/2022

Théâtre - 06/04/2022

Le blé - 30/03/2022

Utile or not Utile - 22/03/2022

​Nos valeurs - 16/03/2022

2 euros - 10/03/2022

Sarajevo – Kiev - 03/03/2022

Com’ miracle - 24/02/2022

Trahir - 15/02/2022

En bref - 10/02/2022

La sonde - 01/02/2022

Le quartier - 26/01/2022

Soldes - 20/01/2022

Le cochon - 13/01/2022

Merdique - 06/01/2022

Le trompettiste - 16/12/2021

1 2 3 4 5 » ... 25

Nono | Le billet | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient