15/04/2021

​A lire : « Les enfants sont rois »



​A lire : « Les enfants sont rois »
20210415_les_enfants_sont_rois.mp3 20210415 Les enfants sont rois.mp3  (1.22 Mo)

La lecture de ce livre m’a plongée dans un monde que je n’imaginais pas exister à ce point. Celui des réseaux sociaux, mais surtout de leur utilisation à visée économique. J’avais une idée de ce que sont les influenceurs, je vis quand même dans mon époque, même si souvent je suis affolée par ce que certains appellent le progrès. Mais je ne savais pas combien l’exposition des enfants pouvait rapporter !

Delphine de Vigan fait un roman de l’histoire d’une famille dont la mère ne va pas hésiter à mettre en scène ses deux jeunes enfants, chaque jour, sur internet. L’engrenage est expliqué de façon implacable, publicitaires en tête. Je ne peux dévoiler tout de ce roman qui présente une intrigue policière ; il faut lire pour savoir ! Mais les dégâts causés par cette exposition à outrance, managée par la mère, subie par la famille, sont exposés d’une façon explicite et qui donne froid dans le dos. Au bord de la folie ou les deux pieds dedans… Arrivés à l’âge adulte, les enfants vont-ils pouvoir se rebeller ? Je ne peux en dire davantage... mais parions que oui !

Marie Robin-Bourdon

Les enfants sont rois - Editions Gallimard - 347 pages. 20 €. 


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 18






Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires