Le billet

​A la noix


08/02/2018




Le camembert vegan à base de noix de cajou débarque sur nos tables, annonce mon journal. Dit comme ça, à la louche, ce camembert est plus que louche. Une faute. De goût. Pire : contre l'esprit. Ce n'est pas une nouvelle mode, comme la poule qui passera bientôt au salon plutôt qu'à la casserole. C'est une tendance lourde. La tendance du faux. Le business de l'agro-chimie s'avance masqué. Il fait croire qu'une pâte de produit exotique HEC (à haute empreinte carbone) est meilleure pour la planète  qu'un fromage AOC en circuit court. Il fabricote, en touillant des molécules, du faux steak saignant, des faux œufs, des fausses langoustines. Et pirate, en transformant les cerveaux en pâte molle, notre patrimoine culturel immatériel. Le pays aux 1 200 fromages doit résister. Continuer à têter sereinement le lait bio de notre vache à la mamelle généreuse qui broute et rumine paisiblement sur nos vertes prairies. La vache, le plus vegan de nos amis les animaux. 

Michel Rouger

a_la_noix.mp3 A la noix.mp3  (1.71 Mo)






1.Posté par Bouju Martine le 30/03/2018 14:51
c'est tellement bien dit que je saurais faire un commentaire! toujours heureuse de lire des mots qui ne sont pas des faux-semblants
au plaisir donc Maerine

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Les résistants - 17/05/2018

​La brute - 10/05/2018

Écrivez - 29/04/2018

​Bibi le bourreau - 26/04/2018

​Coucou - 11/04/2018

​Brexit breizh - 22/03/2018

Une farce tragique - 15/03/2018

Esclaves - 08/03/2018

​L'inconnu express - 28/02/2018

​Non - 22/02/2018

​Chers ghettos - 15/02/2018

​Président Et-Et - 25/01/2018

L'automobiliste - 11/01/2018

​On y croit - 04/01/2018

8 - 20/12/2017

​Lire - 06/12/2017

Tais-toi et marche - 23/11/2017

​Abysses - 16/11/2017

​Crac(s) - 09/11/2017

1 2 3 4 5 » ... 15


Le billet de la semaine

Les résistants

Israël. Comment parler d'autre chose cette semaine ? Netanyahou a cette fois noyé pour de bon dans un horrible bain de sang le processus de paix sur lequel il s'acharnait depuis des années. Avec Trump, son âme damnée, il pavoise, grotesque, tant la défaite morale du pays est totale. Mais cela, jamais des Israéliens ne l'accepteront. Vingt deux ans après l'assassinat d'Yitzhak Rabin, le formatage des esprits à la guerre l'a emporté sur l'éducation à la paix mais ils résistent, continuent à créer des liens avec des Palestiniens qui résistent eux aussi à la haine.  Si peu nombreux soient-ils, ils gagneront car l'avenir qu'ils créent est le seul possible. Ils gagneront comme bien des résistants en d'autres temps et d'autres lieux. Ils gagneront un jour. 

Michel Rouger

17/05/2018

Nono










Newsletter