Vu, Lu, Entendu...

29/11/2019

​"Un silence toxique" : une lanceuse d'alerte contre la bureaucratie



​"Un silence toxique" : une lanceuse d'alerte contre la bureaucratie
​"Un silence toxique" (Seuil) d'Emmanuelle Amar est un bel essai traitant des "bébés sans bras" et du combat de Remera, pour Registre des malformations en Rhône-Alpes, contre Santé Publique France (SPF).  Voilà près de dix ans qu’elle Emmanuelle Amar, épidémiologiste en charge de la surveillance en Rhône-Alpes, alerte les autorités. Comme elle l'écrit, "lorsqu'il n'y a pas de registre, il n'existe pas de moyen fiable de dénombrer les malformations."

Le propos d'E. Amar est terrible, sans appel, démontrant une fois de plus l'opposition centrale entre sciences et bureaucratie. Quantité de médecins, de chercheurs,  d'épidémiologistes, de généticiens et de statisticiens pensent comme E. Amar que le hasard ne saurait être seul responsable. Mais la bureaucratie tient le pouvoir.

Un silence toxique, d'Emmanuelle Amar, Editions du Seuil, 272 pages, 18.00 € 
 
vocal_003_1.mp3 Vocal 003.mp3  (541.45 Ko)




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 12


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires