Vu, Lu, Entendu...

13/10/2018

« GlobeConteur » compagon de route d'Histoires Ordinaires



Histoires Ordinaires invite ses lecteurs qui ne connaîtraient pas encore GlobeConteur à découvrir et suivre régulièrement les "histoires vivantes de territoires" qui s’y trouvent racontées par audio, vidéo ou écrit. GlobeConteur, basé en Loire-Atlantique, est réalisé par une équipe d’une quinzaine de personnes venues de divers horizons, une équipe jeune qui veut :
"Redonner une place centrale aux citoyens (et notamment aux personnes âgées) par la transmission
- Développer un autre rapport aux territoires, à ses espaces de vie et de passage
- Permettre la compréhension du Monde aux générations suivantes par le travail de mémoire. 


Voici deux vidéos de 2 mn pour comprendre la démarche et la manière d'opérer de GlobeConteur, partenaire désormais d'Histoires Ordinaires, qui a lancé notamment  le mois dernier une grande collecte d’histoires de vie sur le Grand Ouest en espérant pouvoir en recueillir 250 d’ici mai 2019 

 






1.Posté par Ks le 04/11/2018 10:39
Bravo ! Tres interessée par votre démarche. Je suis à paris..

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 14






Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires