L'invité du mois
Louis Gallois, grand patron aujourd’hui président de la Fédération des acteurs de la solidarité, était l’invité de l’association Saint-Benoit-Labre à Rennes, qui fêtait son 80e anniversaire le 18 mai dernier. Pour lui, et son association, la solidarité n’est pas un coût mais un investissement. Rencontre…
Gilles de Labarre, président de SNC Solidarités nouvelles face au chômage, connait bien les rouages de l’Etat. Avec les bénévoles de son association, il lance au nouveau président de la République et à son gouvernement, l’idée d’organiser rapidement un Grenelle pour l’emploi et le travail. Voilà des décennies que notre système de protection est fondé sur la primauté de l’emploi et du statut qui y est rattaché. Voilà des années que le contrat à durée indéterminée dans la même entreprise jusqu’à la retraite est sacralisé. Il est temps de repenser l’emploi et bien au-delà… la notion même de travail.
La Fondation Abbé Pierre lance à nouveau un cri d’alerte : « un million de pauvres en plus en dix ans… C’est intolérable ! » s’exclame le délégué général, Christophe Robert. Pourtant, des solutions existent pour éradiquer la pauvreté. A la veille des élections présidentielles, la fondation adresse aux candidats son plan «Objectif 0 Sans domicile» : six mesures pour en finir avec la vie à la rue d’ici à cinq ans dans les petites et moyennes communes, d’ici à dix ans dans les grandes villes.
Complexité des documents administratifs, non-recours aux prestations sociales auxquelles les personnes ont droit, manque de coordination entre les organismes…Tous ces constats, connus, aggravent la pauvreté et l’exclusion sociale. Certains élus proposent de confier le pilotage des différentes mesures aux conseils départementaux. C’est le sens du rapport « L’accès aux droits sociaux : un objectif majeur de la lutte contre l’exclusion ». Rencontre avec sa rapporteure, Gisèle Biémouret, députée du Gers.
Le MNCP, Mouvement national des chômeurs et précaires, rassemble une quarantaine d’associations unies dans l’accompagnement des chômeurs et précaires. « Non, le chômage n’est pas une finalité, clame haut et fort sa présidente, Jacqueline Balsan, mais bien, un choix politique ! » L’association vient de publier : « Chômage, précarité, halte aux idées reçues ! »
La Fapil, Fédération des associations et des acteurs pour la promotion et l'insertion par le logement, rassemble 110 associations qui toutes militent pour la promotion et l'insertion par le logement des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale. Une certitude : nous disposons en France des outils et des experts nécessaires pour favoriser l’insertion en logement social et très social. Ce qu’il manque ? Des moyens financiers, certes, une volonté politique nationale affirmée mais peut-être aussi une mobilisation des collectivités territoriales pour réhabiliter les milliers de logements vacants qui pullulent dans nos villes et nos campagnes…
Contrairement à certaines appréciations, la misère et la pauvreté ne cessent de gagner du terrain dans notre pays. C’est le constat partagé par de nombreuses associations, dont le Secours populaire français. Son président, Julien Lauprêtre, continue d’évoquer un « raz de marée de la misère» avec plus de trois millions de personnes accompagnées l’an passé. Pourtant, malgré la monté des haines et...
Le chômage de longue durée concerne actuellement en France 1,4 million de personnes contre 461 000 en 2007 ! Dépression, suicide, pauvreté, risque d’exclusion… Les conséquences pour les personnes privées d’emploi sont souvent dramatiques. Comme pour la famille et l’entourage. Pendant plusieurs mois, le Conseil, économique, social et environnemental a étudié les chiffres, rencontré les personnes...
ATD Quart Monde agit et lutte contre la misère et la grande pauvreté. Après sept années d’efforts du Mouvement, la loi visant à lutter contre la discrimination à raison de la précarité sociale a été adoptée le 24 juin dernier, portée par le sénateur Yannick Vaugrenard. Certes, elle ne va pas changer le quotidien des personnes confrontées à la pauvreté mais elle apporte malgré tout, une arme dissuasive pour condamner les préjugés et autres faits discriminatoires.
En 2012, François Hollande s’engageait, comme le demandait le collectif Alerte, à faire adopter, dès le début de son mandat, un plan quinquennal de lutte contre la pauvreté et l’exclusion. Pour François Soulage, président du collectif d’associations, le bilan apparait plutôt positif mais, à objectifs modestes… résultats modestes. La question de la pauvreté est loin d’être réglée, surtout pour les familles monoparentales et les chômeurs de longue durée.
Le Secours catholique Caritas, fondé par l’abbé Rodhain et présidé par Véronique Fayet, fête cette année ses 70 ans. Son action a évolué au fil des ans mais l’engagement reste entier pour toujours, lutter contre la pauvreté, l’exclusion sociale et… les préjugés ! Lutte contre l'exclusion : retrouvez tous nos invités
Renault a lancé en 2012 son programme Mobiliz : des garages solidaires qui proposent aux personnes en difficulté des réparations ou acquisitions de véhicules à prix coûtant. Sur les 4 000 garages du réseau, ils seront prochainement près de 400 à proposer cette offre. Explications de François Rouvier, directeur du programme. Lutte contre l'exclusion : retrouvez tous nos invités
Avec l’augmentation du taux de pauvreté, l’entrée massive des femmes sur le marché du travail ou le vieillissement de la population, de nouveaux besoins sociaux se sont développés au cours des dernières années. Notre système actuel de protection sociale est-il toujours adapté pour répondre à ces nouveaux besoins ? Bruno Palier, docteur en sciences politiques, développe « l’investissement social...
Comment sont accueillis les demandeurs d’asile en France ? Sont-ils mieux accompagnés depuis la loi votée en juillet 2015 ? Pour Florent Gueguen, directeur général de la Fnars, des objectifs ambitieux ont été fixés mais les moyens n’ont pas suivi et les associations doivent sans cesse improviser pour éviter que ces personnes ne sombrent dans le désespoir, la pauvreté extrême… ou l’exclusion.
Chaque année, la fondation Abbé Pierre édite un rapport faisant état du mal-logement en France. Les conclusions sont alarmantes : 15 millions de personnes en France sont directement touchées par la crise du logement. Par la voix de Manuel Domergue, son directeur des études, la fondation souligne les conséquences des reniements du gouvernement Valls.
Quel impact ont eu sur le niveau de vie et les inégalités les mesures fiscales et sociales décidées depuis l'élection de François Hollande ? C’est à cette question que s’attachent à répondre Maëlle Fontaine et Antoine Sireyjol, nos invités du mois, statisticiens à l’Insee.
Notre « Invitée du mois » est Céline Thévenot, analyste et co-auteure du rapport que vient de publier l’OCDE, Organisation de coopération et de développement économiques : « Tous concernés : pourquoi moins d'inégalité profite à tous ? ». Dans la plupart des pays, l’écart entre riches et pauvres n’a jamais été aussi grand.
Notre « invité du mois » est Daniel Verger, responsable du Pôle action et plaidoyer à la direction France Europe du Secours catholique-Caritas France. Le rapport que vient de faire paraître l’association révèle, bien avant l’Insee, la réalité des situations de pauvreté et d’exclusion sociale. Il met cette année l’accent sur la difficulté de se déplacer, la fragilité et le risque de fracture que cela engendre…
Notre treizième "Invité du mois"' pour la lutte contre l'exclusion est Daniel Lascols, directeur du le Fonds d’action sociale du travail temporaire. Prévenir les exclusions et lutter contre la précarité fait partie des défis quotidiens qu'il doit relever. Il explique comment agit ce Fonds géré par le patronat et les syndicats. Lutte contre l'exclusion : retrouvez tous nos invités
Le 17 mars 2015, le Conseil de Paris adoptait son « Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion ». Modèle du genre, il illustre une application concrète du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale. Explications avec Dominique Versini, adjointe à la maire de Paris, en charge de ce Pacte.
Antoine Dulin a seulement 31 ans. Après avoir été délégué général des Scouts et Guides de France, il représente aujourd'hui les organisations étudiantes et mouvements de jeunesse au Conseil économique, social et environnemental (Cese). Il a remis récemment un rapport au président de la République et au Gouvernement intitulé « Sécuriser les parcours d’insertion professionnelle et sociale des...
Aude Boucomont dirige depuis octobre 2013 l’Observatoire National de la Fin de Vie. « il est temps, dit-elle, que l’on n'obère plus la question de la mort et celle de la fin de vie… surtout pour les personnes les plus précaires. »
Où en sont aujourd’hui les compagnons et compagnes d’Emmaüs, soixante-six ans après la création du mouvement, en 1949, par l’abbé Pierre? Bien que bénéficiant du statut original de « travailleurs solidaires » qui leur donne une vraie place dans la société, il leur reste bien du chemin à parcourir avant d’accéder comme tout citoyen à l’ensemble des droits. Rencontre avec Jean-Pierre Cazes, vice-président d’Emmaüs France au titre de la branche communautaire.
Médecins du Monde tire à nouveau la sonnette d’alarme dans son rapport 2013 sur l’accès aux soins des plus exclus de notre société : un système de santé de moins en moins solidaire, une précarité qui s'installe, une politique de droit commun largement en-deçà des besoins, de plus en plus d'enfants et des patients qui ont faim. Le docteur Jean-François Corty, directeur des missions France de...
François Chérèque, l'ancien secrétaire général de la CFDT, aujourd’hui inspecteur général des affaires sociales, préside l’Agence du service civique et a aussi été chargé par le Gouvernement du suivi du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. Il a remis le 26 janvier au Premier ministre le rapport de la mission d’évaluation de la deuxième année de mise en œuvre. A ce...
Jean-Paul Delahaye mène aujourd'hui une mission pour le ministère de l'Éducation nationale : « Grande pauvreté et réussite scolaire ». Il connaît la question. Professeur de collège en début de carrière, il a gravi tous les échelons jusqu'au poste de directeur général de l’enseignement scolaire au ministère de 2012 à 2014. Son expertise est reconnue en matière de lutte contre les inégalités. Cette...
Les jeunes de Mayotte sont en grand danger. Malgré leur soif de s’en sortir, ils vivent dans une extrême précarité, non reconnus dans leur identité, avec la crainte permanente de l’expulsion. Le Secours Catholique, Médecins du monde et les Apprentis d’Auteuil  préconisent un « plan d'urgence en faveur de la jeunesse » mahoraise tenant compte de la culture et de la spécificité de Mayotte....
Mesurer l’invisible, connaître pour mieux combattre, se saisir des données pour mieux comprendre... Voilà plus de 15 ans que l’Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (Onpes) s’efforce de rassembler des données, jusqu’alors disparates ou inaccessibles. Notre invité de novembre est Jérôme Vignon, président de l'Observatoire depuis 2010. Convaincu que « le travail de mesure...
L'invité de ce mois d'octobre, Yannick Vaugrenard, sénateur PS de Loire-Atlantique, a réalisé en février 2014, au nom de la délégation sénatoriale à la prospective, un rapport intitulé : « Comment enrayer le cycle de pauvreté ? Osons la fraternité ! » Il y formule 12 propositions très concrètes pour lutter contre « ce raz-de-marée silencieux de la misère ». Cette interview mensuelle est réalisée...
Pascal Brice, Nantais d'origine, 48 ans, est directeur général de l'Ofpra, l'Office français de protection des réfugiés et apatrides, depuis la fin 2012. Aux préfets qui officiaient jusque là, François Hollande a préféré ce diplomate, animé par un engagement très personnel, pour mettre en œuvre la réforme du droit d'asile approuvée en conseil des ministres fin juillet et soumise au Parlement cet...
1 2






Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Hollanderie

Ça, c'est une vraie hollanderie, dira-t-on un jour. Le terme, expliquera Wikipedia, s'apparente à autodestruction. C'est détruire l'instrument de son pouvoir. Il fait référence au politicien François Hollande, Président de la République (2012-2017), resté dans l'Histoire pour avoir détruit le Parti Socialiste durant son mandat. Onze ans chef du PS (1997-2008) – un record – il incarne aussi l'opération collective de laminage qui a précédé : en économie, la justice sociale sacrifiée à la gestion du libéralisme ; en politique, la bataille démocratique des idées verrouillée au profit de la course aux places. En 2012, sitôt élu Président, il a trahi logiquement ses promesses sociales et appelé près de lui un jeune conseiller libéral, Emmanuel Macron. Lequel, intelligent et ambitieux, l'a lui-même trahi et conquis les bébés PS, jeunes ou déjà vieux, prompts à sentir le vent tourner. Les purs socialistes ont alors entrepris de construire un programme social et écologiste mais il a fallu attendre dix ans, lira-t-on sur Wikipedia, pour que la gauche revienne au pouvoir en battant aux élections de 2027 la droite dure FN-LR et le parti centriste LRM épuisé d'illusions perdues. 

Michel Rouger

21/06/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"