Inter-générations
A l'aube de ses cent ans, Dagny Carlsson s'est mise à l'informatique lors d'un cours pour retraités dans la bibliothèque de sa commune à Stockholm, en Suède. Aujourd'hui, à 104 ans, cette Suédoise tient un blog qui documente ses moments de vie sur Internet. A l'occasion, elle enseigne même les rudiments du clic à des retraités. P { margin-bottom: 0.21cm; } Dans une petite chambre transformée en...
Ancienne caserne, la résidence Simone de Beauvoir abrite à Rennes une mini-société cultivant convivialité et solidarité entre générations. Le concept a été étudié par une ancienne infirmière, Béatrice Chancereul, qui a mis au point la maison Helena.
Marie-Aimée est religieuse et coule des jours paisibles dans une maison de retraite. Mais pas question de se laisser abattre! Elle est la première à proposer des sujets pour "Planète seniors", une émission sur la télé locale.
 
Plus que dans d'autres pays de l'Europe du Nord, les jeunes Français subissent un déclassement générationnel. C'est la thèse que défendent Louis CHAUVEL et Martin SCHRÖDER sociologues Luxembourgeois et Allemand, chiffres à l'appui. Leur analyse est cependant contestée par d'autres économistes. Nous le constatons tous les jours, l'entrée dans la vie active et la promotion professionnelle pour les...
Quelque 210 000 jeunes de 18 à 34 ans ont accepté de participer à l' « autoportrait »  en 143 questions lancé à l'automne 2013 par France Télévisions en partenariat avec Le Monde et Europe 1. Forte d'environ 21 millions de réponses, l'opération « Génération quoi ? » apporte une matière exceptionnelle pour comprendre la jeunesse, ou plutôt les jeunesses françaises d'aujourd'hui. Pour...
Jusqu'au 23 février, se tient à l'Hôtel de Ville de Paris une exposition pleine d'émotion « La générosité des générations ». Photos, peintures, dessins,sculpture, architecture, graphisme, films, livres, écrits... présentent l'aventure de l'intergénérationnel. Avec Albert Jacquard, Marion Jacquard et Edgar Morin comme présidents, c'est l'association "Ensemble demain" qui pilote...
 






Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Hollanderie

Ça, c'est une vraie hollanderie, dira-t-on un jour. Le terme, expliquera Wikipedia, s'apparente à autodestruction. C'est détruire l'instrument de son pouvoir. Il fait référence au politicien François Hollande, Président de la République (2012-2017), resté dans l'Histoire pour avoir détruit le Parti Socialiste durant son mandat. Onze ans chef du PS (1997-2008) – un record – il incarne aussi l'opération collective de laminage qui a précédé : en économie, la justice sociale sacrifiée à la gestion du libéralisme ; en politique, la bataille démocratique des idées verrouillée au profit de la course aux places. En 2012, sitôt élu Président, il a trahi logiquement ses promesses sociales et appelé près de lui un jeune conseiller libéral, Emmanuel Macron. Lequel, intelligent et ambitieux, l'a lui-même trahi et conquis les bébés PS, jeunes ou déjà vieux, prompts à sentir le vent tourner. Les purs socialistes ont alors entrepris de construire un programme social et écologiste mais il a fallu attendre dix ans, lira-t-on sur Wikipedia, pour que la gauche revienne au pouvoir en battant aux élections de 2027 la droite dure FN-LR et le parti centriste LRM épuisé d'illusions perdues. 

Michel Rouger

21/06/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"