Livres
Ils sont empêché-e-s de lire parce que leurs yeux ne peuvent pas, parce que l'école ne les a pas aidés, parce que l'âge venant, l'énergie manque pour s'enfiler un gros bouquin. Pas question pour Françoise Sarnowski, l'ancienne bibliothécaire, d'accepter cela. Avec son association « Les chemins de lecture », elle ouvre des espaces pour eux dans les bibliothèques. Aujourd'hui, elle les appelle à...
On vous l'avait annoncée, la voici : la vidéo du lancement du livre « Le Rencard des Mots Dits », édité avec fierté par les éditions Histoires Ordinaires. C'était le 3 mars. Les chercheurs d'emploi de Redon ont partagé ces mots qui s'écoutent autant qu'ils se lisent. C'est Christine Cordonnier, la responsable du service Action Culturelle des Champs Libres à Rennes, qui, micro en main, a accueilli...
C’est comme s’il se tenait « derrière les yeux de la paysanne qui descend ou remonte les mornes, de l’homme qui traverse la rue, du vaincu au pas altier qu’est le citoyen haïtien… », dit Lyonel Trouillot, le chef de file de la littérature engagée haïtienne, de Jean-François Ménard, en préfaçant son dernier livre de poèmes, « Des voix dans les arbres ».
L'écrivain Wilfried N'Sondé est né au Congo, il a grandi en France, il vit à Berlin... Un vrai personnage de l'humanité errante d'aujourd'hui ! Un écrivain moderne, donc, qui ne cesse de surprendre. « Fleur de béton » est son dernier roman : on sait bien que sous le béton peuvent percer la lumière et l'espoir.
Une rue calme de Paris. Dans le bureau de Pierre-Emmanuel Dauzat, un joyeux chaos de livres. Brochés, reliés, illustrés, ils s’entassent jusqu’au plafond, débordent sur les tables, grignotent le couloir, se sont même glissés dans la cuisine. Pierre-Emmanuel Dauzat a traduit plus de 300 livres ! Un traducteur insatiable. Un homme, aussi, de combats.
Ne pas avoir de vie sexuelle, dans la société d'aujourd'hui, c'est être anormal. Dans son livre « L'Envie », ouvrage subtil, sombre et fort bien écrit, Sophie Fontanel lève ce tabou. Lors d'une entrevue à Bruxelles, elle s'est confiée. « Pendant une longue période qu'au fond je n'ai ni à coeur de situer dans le temps, ni d'estimer ici en nombre d'années, j'ai vécu dans peut-être la pire...
A 88 ans, Marcelle, l'ancienne postière, noircit chaque jour ses cahiers. Louis, qui a 90 ans, s'en amuse parfois mais il est surtout fier de sa Marcelle qui a publié deux livres.
 
Les histoires singulières sont souvent le meilleur chemin pour mieux connaître un pays. « Un château en Bretagne » de Bernard Boudic est de celles-là. En nous transportant dans l'histoire du domaine de Plaçamen, dans le Finistère, depuis la Révolution de 1789, l'auteur nous fait percevoir le basculement mental survenu dans ce pays du bout du monde. Alors que la gauche détient le pouvoir...
Caroline Troin, dont les lecteurs d'Histoires Ordinaires ont pu apprécier le regard et l'écriture dans cette rencontre avec Habiba Djahnine, publie aujourd'hui « Absence injustifiée », un livre rassemblant vingt-huit nouvelles sur le thème, comme le nom l'indique, de l'absence qu'elle approche sans sentimentalisme, dans ce qu'elle appelle en sous-titre de l'ouvrage, un « Carnet de voyages...
Les Pilules bleues, c'est une bande dessinée autobiographique de Frederik Peeters. Dans une fête, un jeune illustrateur tombe amoureux de Laura. Elle a un fils, Oscar. Oscar et Laura sont séropositifs. Les pilules bleues, ce sont les médicaments antirétroviraux qu'Oscar doit ingérer tous les jours. Dans ce roman graphique en noir et blanc, paru en 2001, Frederik Peeters livre une...
Les mêmes personnages et les mêmes décors qui, dans toutes les épopées, nous racontent la conquête de l’Ouest : ses cow-boys, des indiens, des voleurs de chevaux, des chariots dans la plaine, des danseuses de saloon et des migrants, bien portants et mourants, qui se retrouvent, plus ou moins par hasard dans une ville champignon sortie de nulle part.   Les codes du genre et les clichés...
Sous le titre « À genoux, Bretagne ! ou l’arnaque des Benêts Rouges », sort cette semaine aux Éditions La Part Commune (3,99 €) un pamphlet virulent contre le mouvement qui agite la Bretagne. En voici des extraits. L'auteur, qui signe sous le pseudonyme de Youen DrougRu, s'adresse d'abord à ceux qui ont participé fin octobre à « cette désolante promenade quimpéroise (...), rien...
Gérard Cabon est un pur ti zef. Il est entré apprenti à l'arsenal de Brest et y a fait toute sa carrière, comme son père. Au fil de toutes ces années, il a bossé, lutté... et écrit sur son carnet les expressions uniques des ouvriers brestois. Poussé par ses amis, il en a fait un ouvrage sous forme d'abécédaire où les mots prennent une couleur supplémentaire dans les dessins de Nono. Ces deux-là...
Salué par la presse du monde entier James Lee Burke, « poète du bayou », manie la plume avec un talent singulier. D’origine texane et reconnu comme l'un des maitres actuels du polar et du roman noir il a connu des débuts difficiles : diplômé en lettres des universités de Louisiane et du Missouri, il doit exercer de nombreux « boulots » alimentaires (ouvrier sur des plateformes pétrolières,...
La librairie strasbourgeoise Ivres de Livres  a lancé, sous le titre « La France des écrivains  », une cartographie littéraire collaborative. Sur le site, on peut parcourir les régions à travers les pages écrites par les écrivains qui y sont passés et enrichir la cartographie de ses propres connaissances. 
Nomade, comme l'on dit, et 100 % recyclable, donc moderne : ce livre est appelé à avoir de l'avenir. Démonstration technique avec cette vidéo espagnole, pour ceux qui l'aurait manquée.  
« Kate Sheridan parvint à esquisser un pâle sourire, remonta sur la route et se remit en mouvement. Ils coururent ensemble, lentement d'abord, Kate ajustant sa foulée au rythme de Morgan. Du coin de l'oeil droit, elle discernait son épaule gauche, la sentait l'entraîner vers leur objectif commun, sentait en lui un aimant qui l'attirait vers la ligne d'arrivée. »   La plus...
1 2 3






Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y aussi des tâche nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Voici une liste (non exhaustive). Il suffit de prendre contact avec la rédaction. 

Pour le site

Rediffuser/partager le site et la  newsletter
Animer les comptes Facebook et Twitter
Assurer la veille « qualité » 
Réaliser des versions « audio »
Assurer des tâches administratives
Rechercher des financements
Traduire des textes en breton
Traduire des textes en anglais
Faire le lien entre adhérents
Animer un blog Bretagne (bilingue)
Animer un autre blog local
Animer un blog thématique
Etc.
 

Pour les livres

Signaler libraires et autres lieux de diffusion
Aider des rencontres en librairie et autres lieux
Signaler des évènements, des personnes liées au thème
Lire des manuscrits
Relire pour correction
Participer à la mise en page
Traduire en anglais, en espagnol, en breton
Rechercher des modes de financement
Etc.


Le billet de la semaine

​Cette peur si belle

Incroyable, déroutant, quasiment pas normal  : seulement 13 % des Néerlandais ont voté mardi pour le parti d'extrême-droite de Geert Wilders. Depuis des mois pourtant, sa victoire était prévue, annoncée, actée par les radios, les journaux, la télé. Que s'est-il donc passé ? Rien. Si la montée du populisme en Europe est indéniable, si Trump est président et le Brexit en marche, la presse aime bien aussi se raconter et nous raconter des histoires, caresser cette peur exquise de l'extrême-droite, lourde de menaces pour demain mais si profitable aujourd'hui. En réalité, la grande majorité des Néerlandais a sanctionné l'austérité de la droite et des socio-démocrates sans se tromper de combat, sans se polariser sur l'Islam et les immigrés comme le veut un Wilders dont la tignasse est omniprésente dans la presse. Les grands gagnants de mardi sont en fait les Verts de GroenLinks : vous connaissez le visage de Jesse Klaver, leur leader ? 

Michel Rouger

16/03/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"