Vu, Lu, Entendu...

15/12/2020

Une histoire populaire de la Bretagne en images


Une histoire de la Bretagne en images originales, à lire et à voir.


Une histoire populaire de la Bretagne en images
La sortie des cigarières de la manufacture de Morlaix en 1900, la pause des sardinières d'une conserverie du Croisic, vers 1930, le serrage des écrous sur le chantier du paquebot Normandie à Saint Nazaire avant 1935, la queue devant un magasin de Saint Brieuc pendant l'occupation, mais aussi, la crise du Covid à Ploufragan, en 2020. ...Une centaine d'images, photos, dessins, peintures,  illustrent le Hors série de Bretagne Magazine (1)  publié sur l'Histoire populaire de la Bretagne.

Les femmes, la misère, les loisirs, le travail, les croyances... en dix chapitres les auteurs donnent à voir « les visages et silhouettes du peuple". « Le peuple breton n'entre pleinement dans l'histoire qu'au 15ème siècle, quand nous commençons à le voir au travail, à le voir se rebeller ou même se révolter, à le voir prier aussi... » .

L'historien Alain Croix (2) présente ainsi ce document qui raconte « des peines et des joies, de la misère, des luttes, des guerres ou du bonheur de la vie en famille ...». Facile à lire, avec des documents originaux, ce magazine devrait plaire aux plus jeunes comme à leurs parents.

(1) Bretagne Magazine, Hors série, novembre décembre 2020, 6,95€ chez les marchands de journaux.
(2)  Alain Croix avec trois autres auteurs à aussi publié « L'histoire populaire de la Bretagne ».   Les deux ouvrages se complètent. Mais on peut lire l'un sans l'autre.
voix_001_vu_lu_bretagne_en_images.m4a Voix 001 vu lu Bretagne en images.m4a  (1.61 Mo)



Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires