Vu, lu, entendu... Citoyenneté / Libertés

Pour démonter les idées frontistes


30/06/2011



Pour démonter les idées frontistes
l’Agence de prévention du risque frontiste vient de mettre en ligne son site inter-actif. C'est une boîte à idées collective pour proposer, à l'approche des élections, une analyse constructive et "destructive" du discours du Front National.

Le but est de bâtir et de diffuser des contre-argumentaires pour répondre au discours de Marine Le Pen, que celui-ci soit porté par le FN ou par d'autres, plutôt que de se préparer à redescendre dans les rues après un 21 avril.
Chacun est libre de les modifier, d’en imaginer d’autres.

Si cette démarche vous intéresse, rendez-vous sur le blog
ou contactez l'APRF à cette adresse : agencedeprevention@gmail.com

L'APRF a publié une longue tribune sur le site de Rue89, à lire si vous êtes fondus de droit constitutionnel !!






Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Les résistants

Israël. Comment parler d'autre chose cette semaine ? Netanyahou a cette fois noyé pour de bon dans un horrible bain de sang le processus de paix sur lequel il s'acharnait depuis des années. Avec Trump, son âme damnée, il pavoise, grotesque, tant la défaite morale du pays est totale. Mais cela, jamais des Israéliens ne l'accepteront. Vingt deux ans après l'assassinat d'Yitzhak Rabin, le formatage des esprits à la guerre l'a emporté sur l'éducation à la paix mais ils résistent, continuent à créer des liens avec des Palestiniens qui résistent eux aussi à la haine.  Si peu nombreux soient-ils, ils gagneront car l'avenir qu'ils créent est le seul possible. Ils gagneront comme bien des résistants en d'autres temps et d'autres lieux. Ils gagneront un jour. 

Michel Rouger

17/05/2018

Nono