Le billet

25/09/2014

Les barbares



L'assassinat d'Hervé Gourdel horrifie et révolte. Depuis le 19 septembre, la France est clairement en guerre et l'ennemi, sanguinaire et invisible, actualise nos vieilles peurs. Les tueurs de l'État islamique sortent tout droit du moyen-âge mais partagent leurs crimes sur internet. Ce sont des barbares modernes. Des barbares. Le mot revient en boucle. C'est alors qu'une question plane soudain. Qui va établir les échelles de la barbarie et de l'innocence ? Les barbaries d'État, les guerres civiles, coloniales, pétrolières, les guerres de Netanyahou, Assad, Bush, les guerres africaines délaissées, sont-elles moins barbares et leurs victimes civiles déchiquetées moins innocentes ? Il y a juste 60 ans, à la Toussaint 1954, commençait la guerre d'Algérie. Notre barbarie coloniale n'est pas si lointaine. Sur la terre martyre de Kabylie, le sang d'Hervé Gourdel a rejoint celui de milliers d'autres innocents. 

Michel Rouger





1.Posté par Patrig K le 26/09/2014 00:43
Eurêka ! Et si on mettait en place une échelle internationale de classement des événements barbares, ou une échelle internationale de classement des incidents et accidents de barbaries institutionnelles, néo-fascistes, d'entreprise individuelle, et par exemple, un peu à l'égal de celle pour les risques nucléaires, la fameuse INES ...Avec l'IBES ... Il y aurait ainsi de la graduation, selon des critères qu'il reste à définir .... Cela pose une autre question : Mais qui donc définit les doses et calibre l'horreur ... ?

2.Posté par Mandon le 26/09/2014 10:00
Barbaros en grec ancien :veut dire l'étranger, le non grec, celui qui n'est pas citoyen.
De quoi peut être penser le monde autrement ?

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires