Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
08/12/2021

Le défricheur de l'agroécologie a beaucoup semé



"C’est une herbe folle qui pousse dans la pierraille ardéchoise, la mauvaise conscience de l’agro-industrie", écrit Patrice Moyon en commençant ce portrait de Pierre Rabhi mis en ligne en février 2011 sur Histoires Ordinaires. Un portrait qui s'achève ainsi :

"Pierre Rabhi, à travers la terre, nous interroge sur notre manière d’être. Nous invite à découvrir « une frugalité heureuse. Aujourd’hui, j’ai tout ce qu’il me faut. Pourquoi vouloir entasser?», glisse-t-il sur le pas de sa porte. Sans faire de bruit, ses idées germent. Trouvent parfois un écho inattendu. Comme il y a quelques jours, au siège de Groupama à Paris, lors d’un colloque organisé par l’association TerrEthique. Son dernier livre "Vers la sobriété heureuse", a même été sélectionné par cette association fondée par Patrice Lepage et Luc Guyau, ancien président de la FNSEA. Une greffe intattendue.

Décédé le 4 décembre à 83 ans, Pierre Rabhi aura en effet beaucoup semé, faisant germer une véritable école de "sobriété heureuse" malgré une réputation entachée par son conservatisme sur les questions de société telle l'homosexualité.

Voir aussi le portrait paru sur Novethic.
20211209_le_defricheur_de_l_agroecologie___.mp3 20211209 Le défricheur de l agroécologie....mp3  (1.37 Mo)




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Comprendre le breton - 16/12/2021

1 2 3 4 5 » ... 19

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient