Vu, Lu, Entendu...

02/01/2020

L’âme du monde de Frédéric Lenoir



L’âme du monde de Frédéric Lenoir
flenoir.mp3 FLenoir.mp3  (1.27 Mo)

Frédéric Lenoir, sociologue, écrivain, historien des religions, philosophe, docteur de l’École des hautes études en sciences sociales,  nous offre ce conte philosophique « L’âme du monde », une invitation à la tolérance, la paix, la fraternité dans ce qu'elle a d'universel. 

Ils sont sept. Sept sages à travers le monde à faire simultanément ce même rêve étrange : Quittez vos proches, mettez de côté toutes vos activités et partez immédiatement à Toulanka. Ils ne le savent pas encore mais Toulanka est le nom d’un monastère isolé et perché au sommet d’une lointaine montagne tibétaine. Alors, pressentant l’imminence d’un cataclysme planétaire, la femme chamane, la philosophe néerlandaise et sa fille Natina, la mystique hindoue, le maître taoïste chinois, le rabbin kabbaliste juif, le moine chrétien et le maître soufi musulman se mettent en marche, persuadés qu’une œuvre commune les attend. Ils ne se connaissent pas et ont juste en commun le partage de cette expérience spirituelle très semblable même si le langage de leurs traditions et de leurs religions diverge pour l’exprimer. Là-bas, un vieux moine tibétain bouddhiste les attend. Lui aussi a fait ce même rêve.

Ensemble, pendant de longs jours, au-delà des divergences culturelles et historiques de leurs traditions respectives, ils vont tenter de définir ce que sont les clés de la sagesse universelle pour les transmettre au monde en ne parlant que de choses dont ils ont fait eux-mêmes l’expérience. Quel est le sens de mon existence ? Comment réussir ma vie et être heureux ? Comment concilier corps et esprit ? Afin d’éviter toute référence explicite à ce que certains nomment « Dieu », « Dharma », « Divin », « Tao », « Absolu », ils s’entendent pour n’utiliser qu’une seule expression : « l’Âme du monde ».  Ils font de la jeune Natina et du jeune moine Tenzin leurs messagers pour aider l’humanité à ouvrir le chemin simple et concret d’un humanisme spirituel qui aide à vivre.
 
L’âme du monde de Frédéric Lenoir, Nil éditions, 2012.

Frédéric Lenoir est fortement engagé dans la cause écologique, il dénonce l’exploitation de la nature et du vivant et appelle à une éthique de la responsabilité fondée sur une vision qualitative et non quantitative du monde et de la vie. Il est aussi le parrain de l’association pionnière dans le logement intergénérationnel, cofondateur de la fondation Savoir-être et Vivre ensemble.





Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Violence d’État

Réalisant sans coup férir le vœu du Président de rendre le pays « plus humain » en 2020, trois policiers ont interpellé le 3 janvier à Paris un coursier à scooter, Cédric Chouviat, 42 ans, père de 5 enfants, et l’ont asphyxié par un plaquage ventral complété par une fracture du larynx. Mourir lors d’un contrôle routier… Les années se suivent et se ressemblent. L’année 2019 avait commencé par le coma, le 12 janvier, à Bordeaux, du Gilet Jaune Olivier Beziade, touché en pleine tête par un tir de LBD40, qui a inauguré une année répressive jamais vue dans un mouvement social. Le 21 juillet, à Nantes, les lacrymogènes des CRS ont aussi poussé Steve, 24 ans, dans la Loire. Mourir lors d’une Fête de la musique... La violence d’État ne désarme plus. Car le coupable, bien sûr, est moins le policier frappeur que les autorités qui l’arment, le couvrent, lancent leurs forces au premier attroupement, fût-il festif, pour impressionner, intimider. Quand le libéralisme autoritaire fait du citoyen ordinaire un adversaire... 

Michel Rouger
  

09/01/2020

Nono












Partenaires