01/07/2020

BD Algues vertes, une histoire interdite


Comment les algues vertes ont pu se développer en Bretagne et pourquoi ? Inès Léraud et Pierre Van Hove racontent.


BD Algues vertes, une histoire interdite
bd_algues_vertes.mp3 BD Algues vertes.mp3  (860.39 Ko)

L'information est très  fournie, étayée, par exemple sur les différents lobbies qui ont permis des drames. Pêle-mêle, les auteurs citent divers groupes de "réflexion" en Bretagne : le Club des Trente, l'Institut de Locarn, Produit en Bretagne,  le Comité de convergence des intérêts bretons, les Dîners celtiques, Inaporc ou Breizh europe. Sidérant ! Le récit est  argumenté, documenté. On  découvre, à chaque page, le travail d'enquête, de longue haleine, d'Inès Léraud.
L'hypocrisie
 
Les auteurs n'épargnent pas les élus soumis aux lobbies agro-alimentaires, l'hypocrisie des plans de lutte contre les algues vertes. Ils mettent aussi en avant des personnes souvent décriées pour leurs idées sur protection de la nature et  la santé : le lanceur d'alerte, l'association « Haltes aux marées vertes », mais aussi les victimes, les représentants de l'Etat. Ils distinguent bien les responsables de « la modernisation du système productif » agricole et les agriculteurs embarqués dans cette logique depuis les années Soixante. La BD est complétée par des annexes et documents.

Voici une bande dessinée à mettre entre toutes les mains. L'histoire se dévore comme un polar. Le dessin est précis, agréable, avec de belles couleurs pour un sujet dramatique, violent même pour certaines séquences. La bande dessinée s'avère un excellent moyen pour découvrir ou approfondir un sujet  sérieux avec, parfois, une pointe d'humour...

Jean-François Bourblanc

Voir aussi la pétition   " Défendons la liberté d'informer..."


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 16






Le billet de la semaine

Bientôt la fête

Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger

15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires