Vu, Lu, Entendu...

01/07/2020

BD Algues vertes, une histoire interdite


Comment les algues vertes ont pu se développer en Bretagne et pourquoi ? Inès Léraud et Pierre Van Hove racontent.


BD Algues vertes, une histoire interdite
bd_algues_vertes.mp3 BD Algues vertes.mp3  (860.39 Ko)

L'information est très  fournie, étayée, par exemple sur les différents lobbies qui ont permis des drames. Pêle-mêle, les auteurs citent divers groupes de "réflexion" en Bretagne : le Club des Trente, l'Institut de Locarn, Produit en Bretagne,  le Comité de convergence des intérêts bretons, les Dîners celtiques, Inaporc ou Breizh europe. Sidérant ! Le récit est  argumenté, documenté. On  découvre, à chaque page, le travail d'enquête, de longue haleine, d'Inès Léraud.
L'hypocrisie
 
Les auteurs n'épargnent pas les élus soumis aux lobbies agro-alimentaires, l'hypocrisie des plans de lutte contre les algues vertes. Ils mettent aussi en avant des personnes souvent décriées pour leurs idées sur protection de la nature et  la santé : le lanceur d'alerte, l'association « Haltes aux marées vertes », mais aussi les victimes, les représentants de l'Etat. Ils distinguent bien les responsables de « la modernisation du système productif » agricole et les agriculteurs embarqués dans cette logique depuis les années Soixante. La BD est complétée par des annexes et documents.

Voici une bande dessinée à mettre entre toutes les mains. L'histoire se dévore comme un polar. Le dessin est précis, agréable, avec de belles couleurs pour un sujet dramatique, violent même pour certaines séquences. La bande dessinée s'avère un excellent moyen pour découvrir ou approfondir un sujet  sérieux avec, parfois, une pointe d'humour...

Jean-François Bourblanc

Voir aussi la pétition   " Défendons la liberté d'informer..."



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 14






Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires