Vu, Lu, Entendu...

01/07/2020

BD Algues vertes, une histoire interdite


Comment les algues vertes ont pu se développer en Bretagne et pourquoi ? Inès Léraud et Pierre Van Hove racontent.


BD Algues vertes, une histoire interdite
bd_algues_vertes.mp3 BD Algues vertes.mp3  (860.39 Ko)

L'information est très  fournie, étayée, par exemple sur les différents lobbies qui ont permis des drames. Pêle-mêle, les auteurs citent divers groupes de "réflexion" en Bretagne : le Club des Trente, l'Institut de Locarn, Produit en Bretagne,  le Comité de convergence des intérêts bretons, les Dîners celtiques, Inaporc ou Breizh europe. Sidérant ! Le récit est  argumenté, documenté. On  découvre, à chaque page, le travail d'enquête, de longue haleine, d'Inès Léraud.
L'hypocrisie
 
Les auteurs n'épargnent pas les élus soumis aux lobbies agro-alimentaires, l'hypocrisie des plans de lutte contre les algues vertes. Ils mettent aussi en avant des personnes souvent décriées pour leurs idées sur protection de la nature et  la santé : le lanceur d'alerte, l'association « Haltes aux marées vertes », mais aussi les victimes, les représentants de l'Etat. Ils distinguent bien les responsables de « la modernisation du système productif » agricole et les agriculteurs embarqués dans cette logique depuis les années Soixante. La BD est complétée par des annexes et documents.

Voici une bande dessinée à mettre entre toutes les mains. L'histoire se dévore comme un polar. Le dessin est précis, agréable, avec de belles couleurs pour un sujet dramatique, violent même pour certaines séquences. La bande dessinée s'avère un excellent moyen pour découvrir ou approfondir un sujet  sérieux avec, parfois, une pointe d'humour...

Jean-François Bourblanc

Voir aussi la pétition   " Défendons la liberté d'informer..."



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 13






Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires