11/12/2014

​0 / 20



- Et toi, t'as combien ? 
- 5 /20 : je suis nul... 
Et voilà qu'on reparle de l'indéchiffrable notation scolaire à la française. La machine  à fabriquer des jeunes qui se sentent « nuls ». Des élèves angoissés, qui s'interdisent de parler, imaginer, oser, par peur d'échouer. En attaquant à son tour le monstre, en proposant d'évaluer plutôt les progrès de chacun, le Conseil national des programmes a aussitôt fait se lever l'habituelle armée des fétichistes de la note.
La République nous appelle ! Pour qu'un Français excelle, un autre doit sombrer. Vous, profs, tremblez pour votre note : qu'aucun de vous surnote l'élève qui dénote. Et vous, jeunes de France, acceptez tout petits les privilèges, les inégalités. Que règne la lutte des places, la lutte des classes en classe. Dès le CP . Le cours préparatoire, comme son nom l'indique, doit devenir une prépa.

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Non, Chef - 01/07/2021

​La panne - 24/06/2021

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

1 2 3 4 5 » ... 24