Vu, Lu, Entendu...

18/01/2020

Warrior women, le combat des femmes sioux



warrior.mp3 Warrior.mp3  (683.76 Ko)

Warrior Women raconte la vie de Madonna Thunder Hawks, l’une des fondatrices de l’American Indian Movement. De l’occupation de la prison d’Alcatraz en 1969 au combat contre le pipe-line de Standing Rock en 2016 : 50 ans de combats pour les droits des autochtones et pour la Terre menés par des femmes puissantes, courageuses et rebelles. 

Warrior Women explore la conjugaison singulière entre activisme politique et le fait d’être mère. Il montre comment l’héritage militant se transmet et se transforme de génération en génération. Les peuples autochtones, premiers gardiens de la terre qu’il devient urgent d’écouter.

"Nous sommes les canaris des mines  [Autrefois, dans les galeries, si les canaris ne chantaient plus, cela avertissait les mineurs d’un danger lié à la concentration de monoxyde de carbone]." explique Madonna Thunder Hawks, dans l' excellente interview de Gaïa Mugler et Pascale Solana dans Reporterre, "Ce qui nous arrive vous arrivera à vous. Tout le monde doit avoir de l’eau propre. Si Nestlé, par exemple, est le propriétaire de toutes les sources, comment en garantir l’accès à tous ?"




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 14






Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires