17/12/2020

Un photographe en campagne


Guy Hersant photographie, avec sensibilité et pudeur, la vie quotidienne de gens ordinaires à Saint Jean Brévelay (Morbihan) en 1982 et 1983, .


Affiche de l'exposition à l'entrée du bâtiment de la présidence de l'Univerité Rennes2
Affiche de l'exposition à l'entrée du bâtiment de la présidence de l'Univerité Rennes2
Guy Hersant photographie la vie quotidienne de gens ordinaires. Depuis le 30 octobre cette expo est fermée aux visiteurs, compte tenu de la situation sanitaire. Pourtant elle était facile d 'accès pour tous et,  en particulier, pour les habitants de Villejean (1). Elle est visible en intégralité ici ou grâce à une visite en vidéo, commentée par l'auteur.

Chaque photo donne des informations sur la vie rurale, il y a quarante ans. Chacune mérite une pause pour découvrir tous les détails. Les nouveaux outils, le travail à l'abattoir, les élevages industriels de poulets....Mais aussi, le battage traditionnel,  le banquet de la kermesse paroissiale...Cette expo ne parle pas de la même façon aux urbains et aux ruraux, ni aux jeunes ou aux plus âgés. Elle permet de découvrir une tranche d'histoire de la Bretagne.

Témoin de la vie quotidienne, il n'y a pas de nostalgie dans ces portraits. Guy Hersant à photographié les habitants de Saint Jean Brévelay en 1982 et 1983, avec sensibilité et pudeur. Ces photos montrent des gens de tous âges chez eux, à leur travail, ou pendant des moments de détente, en toute simplicité.

Chercheur en sociologie rurale du Centre national de recherche scientifique (CNRS), il est venu dans cette commune du Morbihan pour témoigner du grand virage de la Bretagne agricole amorcé dans les années 1960. Dans un entretien à propos de cette exposition Guy Hersant raconte l'histoire d'un paysan revu en 2019 « Les terres et le troupeau des vaches insuffisants étant peu rentables, la banque lui refusant les prêts pour développer l’exploitation, il s’était fait embaucher à l’abattoir local. Il me dit que ce changement de statut avait été un épanouissement pour lui et pour sa famille. Le salaire, le travail fixe et sûr, les congés payés et dit-il, « la reconnaissance sociale ». »
Ces photos font voir les débuts de la transition d'une agriculture paysanne à une agriculture intensive ou productiviste selon l'angle d'où l'on regarde.

(1)  Galerie Chambre claire, Campus de Villejean (2 Place du recteur Henri Le Moal à Rennes face à la station de métro Villejean Université). Prévue jusqu'au 17 décembre 2020, elle n'a pas ré-ouvert.
vocal_003_photographe_en_campagne.mp3 Vocal 003 Photographe en campagne.mp3  (1.17 Mo)


A Saint Jean Brévelay, sortie d'école et traversée du bourg par de grandes remorques de bottes de paille.
A Saint Jean Brévelay, sortie d'école et traversée du bourg par de grandes remorques de bottes de paille.


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 16






Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires