Le billet

25/08/2011

Un(e) chef, vite !



Les primaires socialistes  sont un bel exercice démocratique. Mais un concert à six solistes, pendant encore près de deux mois, va falloir supporter ! Ainsi, quand France 2 a sollicité Martine Aubry pour réagir au plan de rigueur du gouvernement, l'équipe de François Hollande a aussitôt haussé le ton et l'a fait taire : France 2, en toute indépendance, a annulé. Pendant que les Français font et refont leurs comptes, les écuries socialistes font leurs décomptes. Jusqu'au 16 octobre, ça va être  « tous à l'écran tous différents ou rien ». Ou alors, que les journalistes fassent eux-mêmes les synthèses socialistes, ce qui n'est pas un exercice facile. Pour ne léser personne, rappelons ici que sont aussi candidats Ségolène Royal, Arnaud Montebourg et Manuel Valls. Plus le radical Jean Michel Baylet. Mais lui c'est pour du beurre. Il y a des limites.

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

Virus - 26/02/2020

Paravents - 20/02/2020

La bonne éducation - 13/02/2020

Retraitons - 06/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires