Vu, Lu, Entendu...

06/04/2020

Un documentaire émouvant sur Yann-Fañch Kemener, grande voix de la Bretagne


Il y a un peu plus d’un an, disparaissait Yann-Fañch Kemener, chanteur traditionnel et ethnomusicologue breton. Ronan Hirrien a réalisé un documentaire pour France 3 que l’on peut revoir sur youtube. Un bel hommage à ​une grande voix de la gwerz et du kan-ha-diskan, à un défenseur inlassable de la langue bretonne


Le jour de sa mort, le 16 mars 2019, France Musique rappelait le parcours de Yann-Fañch Kemener auquel la radio avait consacré, en février 2014, deux épisodes de l'émission "Les traverses du temps" que l'on peut aussi réécouter

Extrait :
"Né en 1957 à Sainte-Tréphine, en Côtes-d'Armor, Jean-François Quémener alias Yann-Fañch Kemener écoute dès son plus jeune âge le patrimoine musical breton, qui est transmis au sein de sa famille maternelle de génération en génération. Sa mère est une chanteuse et danseuse exceptionnelle et lui insuffle l'amour pour la gwerz, sorte de ballade inspirée de la mythologie et des légendes bretonnes, et pour le kan-ha-diskan,   ces chants à danser qui se chantent à cappella. Yann-Fañch Kemener les chante d'abord en famille et dès l'âge de 15 ans commence à se produire en scène, parcourant villes et villages de la Bretagne afin de populariser ce répertoire. Dès les années 1970, conscient de la menace qui pèse sur le patrimoine musical traditionnel breton,  il entame une collecte ethnomusicologie auprès des plus anciens afin de sauver ce répertoire de l'oubli"...  Lire la suite

 "Je pense que j'ai bien travaillé, a dit un jour Yann-Fañch Kemener, assez bien travaillé. J'aurais peut-être pu faire mieux ou plus. Je regrette peut-être de ne pas avoir fait plus ! Mais c'est comme ça. J'ai fait ce que je pensais bon pour moi. Et ça, je ne le regrette pas."



T.R.

 
https://www.youtube.com/watch?v=PFkjdzIzmrk





Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires