Vu, Lu, Entendu...

07/02/2019

Sur "Portraits documentaires", le Cyclotour d'Europe Musical d'Alexandre Hagenmuller




L'année dernière, master en direction de projets culturels en poche, Alexandre Hagenmuller a enfourché son vélo et a quitté Strasbourg avec un beau projet dans ses sacoches : "Prouver que la musique peut faire tomber la barrière des différences." 

Durant huit mois, il a parcouru 12 000 km et enchaîné les étapes dans vingt-deux pays différents, de Strasbourg à Istanbul, et rencontré une soixantaine de groupes de musiciens qu'il a enregistrés avec l'idée de créer un album en libre écoute sur internet.

Notre ami documentariste Clovis Gicquel, collaborateur d'Histoires Ordinaires, a réalisé ce très beau portrait pour sa websérie "Portraits documentaires." Alexandre Hagenmuller, qui a réalisé lui-même un moyen-métrage présenté lors d'une tournée franco-belge à l’automne 2018, s'est attelé surtout à faire venir en France au printemps 2019 une partie des musiciens rencontrés. Le premier "micro-festival du Cyclotour d'Europe Musical" va se dérouler les 26 et 27 Février à La Rochelle Deux autres vont suivre à Nantes et à Bordeaux en avril.

Pour faire venir ainsi des musiciens européens, Alexandre Hagenmuller a lancé une opération de financement participatif.
 
POUR ALLER PLUS LOIN :
Sa page Facebook
Sa chaîne Youtube (avec son film en libre accès)
Le site  
Un article sur Citycle


Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires