Théâtre et danse

Scène : le théâtre engagé des années 30


31/08/2011

Dans la vie, ils sont employé de banque, animatrice, conseiller agricole, commercial, retraitée... Mais le soir, le week-end, en vacances nous les découvrons "comédiens-chanteurs". Ils font revivre le théâtre ouvrier du "Groupe Octobre" et rendent un très bel hommage à Jacques Prévert dans un spectacle années 30... très actuel.




Découvrez un nouveau "théâtre amateur" engagé et de grande qualité, dans ce vidéo-reportage réalisé pour Histoires Ordinaires le 8 et 9 Juillet 2011, au festival National de Théâtre Amateur de Narbonne.

Il est signé Alain et Michel JAUNAULT.
 

Scène : le théâtre engagé des années 30

En savoir plus

La pièce Prévert en Octobre a remporté le Prix du Public au festival de théâtre amateur (sélection pour le Masque d'or) à Teillé (44) en mai 2011.

Prévert en Octobre est finaliste du Masque d'Or, manifestation nationale organisée par la FNCTA qui aura lieu les 28 et 29 octobre 2011 à Aix-les-Bains.




Jean Luc Annaix, co-auteur et metteur en scène de "Prévert en Octobre", et la compagnie du Théâtre Nuit

Michel ARBATZ qui a écrit le spectacle

- "Ecarquille-Théâtre " à la Roche sur Yon

- Le Festival de théâtre amateur de Narbonne

Scène : le théâtre engagé des années 30

Scène : le théâtre engagé des années 30

Décembre 2011 : Pourront-ils se détacher de "Prévert en Octobre" ?

La saison s'est très bien terminée pour la troupe réunie autour de l'Ecarquille théâtre de la Roche sur Yon puisqu'elle s'est vue attribuer le "Masque de Vermeil" au cours du festival du Masque d'Or qui s'est tenu, le 28 et 29 Octobre à Aix les Bains. Cette distinction attribuée tous les quatre ans par la FNCTA récompense le travail et la qualité du spectacle de Théâtre chanté "Prévert en Octobre".

Jean Loïck Coutable nous a fait part du bonheur de la troupe et de ses réflexions sur la prolongation des représentations. Voici trois ans que les comédiens se sont consacrés uniquement à cette œuvre. Ils sont aujourd'hui partagés entre le plaisir du succcès et le désir d'aborder d'autres aventures. Ils répondront favorablement aux demandes de représentations au moins jusqu'à l'été.

Ses voeux pour 2012 : "Que souffle l'esprit d'"Octobre" contre la crise et ses méfaits sociaux."






1.Posté par caroline gravis le 23/09/2011 18:55
bravo Alain pour ce chouette reportage sur Prévert en Octobre à Narbonne.
c'est vraiment un beau reflet de ce que nous vivons de l'intérieur de la compagnie.
merci, à bientôt peut être.
Caroline

2.Posté par Serge Saint-Eve le 14/03/2013 18:05
Très intéressante trace de ce beau spectacle, de ce projet riche et illustrant bien le travais du théâtre amateur de qualité. Encore bravo à tous!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Peste moderne

Pas de pesticide pour elle. Apparue en Occident par un mélange de productivisme et d'argent fou, devenue rapidement un fléau planétaire, la pac, la peste agrochimique, est d'autant plus redoutable qu'elle a, avant d'empoisonner les agriculteurs et ouvriers qui la côtoient ou contaminer la chaîne alimentaire de la terre à l'assiette, infecté gravement les esprits. Pour les paysans qu'elle a sortis de la misère il y a un demi-siècle, elle reste une croyance exploitée sans vergogne par des prêcheurs mercantiles qui les poussent à surproduire avec l'appui de la FNSEA, cet étrange syndicat qui détruit ses propres adhérents, et celui de l'Union européenne qui s'est toujours couchée jusqu'ici devant le monstre Bayer-Monsanto et autres  empoisonneurs. Contre la peste agrochimique et les multiples maux des industries cyniques, un seul traitement : une double dose massive de mouvement citoyen et de courage politique. Il en existe des stocks inemployés.

Michel Rouger

19/10/2017

Nono