29/04/2019

Retrouvez le combat de Julien Lauprêtre, le président du Secours Populaire


Julien Lauprêtre, le président du Secours populaire, est décédé vendredi 26 avril. A 93 ans, s'est achevée une vie d'actions, de résistance et d'initiatives en faveur des plus pauvres.


Retrouvez le combat de Julien Lauprêtre, le président du Secours Populaire
2019_05_02_retrouvez_le_portraitde_julien_lauprete.mp3 2019 05 02 Retrouvez le portraitde Julien Lauprête.mp3  (3.59 Mo)

Durant la seconde Guerre mondiale, Julien Lauprêtre s’était engagé dans la Résistance et avait fondé, dès 1942, le réseau des Jeunes communistes résistants. Arrêté et incarcéré en 1943, il côtoie pendant huit jours Missak Manouchian, chef du groupe de "l’Affiche rouge". « Il m’a dit, avant d’être fusillé : il faut que tu fasses quelque chose d’utile et que tu rendes la société moins injuste... Ses paroles m’ont profondément marqué. » A la Libération, il devient responsable des jeunesses communistes puis, secrétaire du député communiste Raymond Guyot. En 1954, il s’engage au Secours populaire français, qui avait été créé en 1945, avant d'en devenir le secrétaire général un an plus tard puis président. 

Sous son influence, l’association devient indépendante du Parti communiste français et renforce son action d'association humanitaire auprès des plus démunis.

Julien Lauprêtre était l'invité du mois d'Histoires Ordinaires le 8 décembre 2016 : "Le « Raz de marée de la misère » gagne du terrain". Contrairement à certaines appréciations, la misère et la pauvreté ne cessent de gagner du terrain dans notre pays. C’est le constat partagé par de nombreuses associations, dont le Secours populaire français. Son président, Julien Lauprêtre, continue d’évoquer un « raz de marée de la misère» avec plus de trois millions de personnes accompagnées l’an passé. Pourtant, malgré la montée des haines et des peurs, la solidarité s’affirme, pour accompagner les personnes en difficulté. Un engagement qui réjouit l’ancien résistant… 

Mourad Laffitte et Laurence Karsznia ont réalisé en 2016 un film documentaire de 52 minutes sur Julien Lauprêtre, "Solidarité, le sens d'une vie"?



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 18






Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires