Vu, Lu, Entendu...

Retrouvez le combat de Julien Lauprêtre, le président du Secours Populaire


29/04/2019

Julien Lauprêtre, le président du Secours populaire, est décédé vendredi 26 avril. A 93 ans, s'est achevée une vie d'actions, de résistance et d'initiatives en faveur des plus pauvres.




Retrouvez le combat de Julien Lauprêtre, le président du Secours Populaire
2019_05_02_retrouvez_le_portraitde_julien_lauprete.mp3 2019 05 02 Retrouvez le portraitde Julien Lauprête.mp3  (3.59 Mo)

Durant la seconde Guerre mondiale, Julien Lauprêtre s’était engagé dans la Résistance et avait fondé, dès 1942, le réseau des Jeunes communistes résistants. Arrêté et incarcéré en 1943, il côtoie pendant huit jours Missak Manouchian, chef du groupe de "l’Affiche rouge". « Il m’a dit, avant d’être fusillé : il faut que tu fasses quelque chose d’utile et que tu rendes la société moins injuste... Ses paroles m’ont profondément marqué. » A la Libération, il devient responsable des jeunesses communistes puis, secrétaire du député communiste Raymond Guyot. En 1954, il s’engage au Secours populaire français, qui avait été créé en 1945, avant d'en devenir le secrétaire général un an plus tard puis président. 

Sous son influence, l’association devient indépendante du Parti communiste français et renforce son action d'association humanitaire auprès des plus démunis.

Julien Lauprêtre était l'invité du mois d'Histoires Ordinaires le 8 décembre 2016 : "Le « Raz de marée de la misère » gagne du terrain". Contrairement à certaines appréciations, la misère et la pauvreté ne cessent de gagner du terrain dans notre pays. C’est le constat partagé par de nombreuses associations, dont le Secours populaire français. Son président, Julien Lauprêtre, continue d’évoquer un « raz de marée de la misère» avec plus de trois millions de personnes accompagnées l’an passé. Pourtant, malgré la montée des haines et des peurs, la solidarité s’affirme, pour accompagner les personnes en difficulté. Un engagement qui réjouit l’ancien résistant… 

Mourad Laffitte et Laurence Karsznia ont réalisé en 2016 un film documentaire de 52 minutes sur Julien Lauprêtre, "Solidarité, le sens d'une vie"?





Nouveau commentaire :



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Le couple diabolique

Increvables, le néolibéralisme et le vieux nationalisme dansent ensemble en Europe depuis trente ans. Le premier précarise les salariés, impose de nouveaux servages, oppose l'individu au collectif et le consommateur au citoyen, dérègle le climat et empoisonne le vivant : c'est tout bénéficie pour le second qui exploite le désarroi, racornit les esprits, vend ses mensonges et illusions. Aujourd'hui, le couple, décidé à régner encore plus sur le Vieux Continent, tente une nouvelle escroquerie aux élections européennes du 26 mai :  faire croire que seul l'un peut stopper l'autre. Contre la liste Le Pen, votez Macron. Contre la liste Macron, votez Le Pen. C'est tragique. Et absurde : la majorité au Parlement européen va se jouer comme d'habitude entre la droite  et la gauche. Pour les électeurs, par exemple, qui ont envie d'une Europe sociale, écologique et démocratique, il est nécessaire de faire passer le maximum de listes de gauche au-dessus de 5%, le seuil pour avoir des députés. Nécessaire de voter pour freiner, sinon stopper, le duo diabolique.  

Michel Rouger

16/05/2019

Nono