Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
16/05/2013

Rebelote



Une nouvelle réforme des retraites se prépare et ça va causer le mardi après-midi aux réunions du club. « - Alors, tu joues ? T'as mal où ? - Au portefeuille. » Contraint par le déficit des caisses et les sommations de Bruxelles, le gouvernement va en effet rebattre les cartes : cette fois, les retraités anciens, si l'on ose dire, vont perdre aussi. Il est un atout accepté par tous  : la justice. Baisser toutes les pensions, y compris les petites, en les decrochant de la hausse des prix, n'en relève guère. En revanche, qu'un retraité aisé paie la même CSG que le smicard n'est pas une honte. Demander un effort particulier aux professions où l'on part plus tôt et meurt plus tard ne serait pas un scandale. Mais, une fois de plus, il va y avoir sans doute maldonne. Sur la justice sociale comme sur la justice fiscale,  les gouvernements battent généralement en retraite.
 
Michel Rouger




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

La preuve par Neuf - 15/04/2023

Les Neuf - 13/04/2023

Désastre historique - 16/03/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles