Le billet

17/11/2011

Quand le bâtiment va...



Les loyers privés sont ruineux ? On manque de logements sociaux ? L'UMP vient de trouver la solution :  vendons les logements sociaux à leurs occupants ! Le raisonnement semble bas de plafond mais a sa logique, électorale bien sûr. Les locataires HLM les plus argentés sur le point d'acheter dans le privé vont pouvoir rester chez eux en payant leur logis « jusqu'à 35% en dessous du prix du marché ». L'aubaine ! Vous allez protester : c'est autant de logements perdus pour les ménages modestes ! Certes mais avec l'argent de cette grande braderie,  les organismes HLM vont pouvoir construire ailleurs, loin, en banlieue. Vous allez dire encore : c'est de la démolition, de la casse sociale ! Oui et non. Car c'est bon pour le bâtiment. Sarkozy le bâtisseur a d'ailleurs aussi un autre grand programme : les prisons. Pour 30 000 locataires de plus. Ce qui, admettez-le, fait autant de gens en moins dans les HLM. 
 
Michel Rouger
 


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires