01/04/2021

Pour les 18 - 30 ans, les chantiers d'ATD Quart-Monde



20210408_pour_les_18_30_ans_les_chantiers_d__atd_quart_monde.mp3 20210408 Pour les 18-30 ans les chantiers d'ATD Quart Monde.mp3  (2.77 Mo)

Travailler bénévolement avec d'autres jeunes, mieux connaître le mouvement, c'est ce que propose ATD Quart Monde aux 18 - 30 ans pendant l'été. En 2020, le mouvement a organisé huit chantiers, permettant à une centaine de jeunes de se retrouver sur la manière dont ils voient le monde, autour du travail manuel et de l'échange.

En groupe et avec l’aide de personnes compétentes, ce sont des travaux de terrassement, maçonnerie, peinture, entretien d’espaces verts qui leur sont proposés. Mais avant tout, l'objectif premier, c'est de faire naître le dialogue « Cela permet à des jeunes qui ont une vie différente de se découvrir et de voir qu’ils font partie d’une même jeunesse. Quand on est dans la discussion, dans le débat, certains ont plus d’aisance, alors que, quand on transpire tous ensemble, qu’on se tape sur les doigts avec un marteau, la situation est un peu nouvelle pour tout le monde », souligne Jean Venard, coordinateur de ces chantiers dans l'article de Julie Clair-Robelet, paru sur le site d'ATD.

Les témoignages des jeunes sont éclairants : « Je suis pas mal engagé sur la question écologique, mais je vois bien que, dans nos mouvements, on est un peu tous du même milieu social. On parle de justice sociale sans vraiment connaître, cela a des limites », dit Romain, 22 ans. Iris, 16 ans, quant à elle, se souvient qu’elle a « déjà fait des actions avec des associations, mais avec des personnes qui parlaient de ce qu’elles avaient appris dans les livres sur la pauvreté, mais ce n’était pas du vécu ». Elle parle d’un « choc des réalités ».

Dates et lieux des prochains chantiers*

Du 26 avril au 1er mai à Méry-sur-Oise (Île-de-France)
Du 5 au 10 juillet à Méry-sur-Oise (Île-de-France)
En août à Méry-sur-Oise (Île-de-France)
Du 11 au 18 juillet à Treyvaux (Suisse) – Séjour francophone et germanophone

Informations pratiques communiquées par le mouvement :

Le trajet aller-retour de ton domicile au lieu de chantier est à ta charge.
Une participation de 10 €/jour est demandée pour la nourriture et l’hébergement, avec une option à 7 €/jour si tu viens avec ta tente. Cependant, cette participation ne doit pas être un obstacle à ta venue. En cas de difficultés, n’hésite pas à nous envoyer un mail.

Informations et inscriptions : 
chantiers.jeunes@atd-quartmonde.org  ou inscriptions en ligne



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 18






Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires