Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
04/10/2012

Pigeons



Des « pigeons » argentés, appelés aussi « pigeons entrepreneurs », ont fondu cette semaine sur le gouvernement. Ces pigeons, ainsi autobaptisés, sont des drôles d'oiseaux. Pas des entrepreneurs à l'ancienne portés par la passion de créer et de risquer. Non, des entrepreneurs excités par un rêve : devenir rentiers. Or, dans sa lubie de vouloir taxer équitablement les citoyens, le gouvernement a prévu d'imposer les plus-values sur les ventes de sociétés à la même hauteur que l'impôt sur le revenu. Donc, avec les cotisations sociales, jusqu'à 60% si on ne réinvestit pas l'argent dans une société. Peu importe les abattements qui amputent ce trop équitable impôt, les pigeons-entrepreneurs-rentiers ont vu rouge et se sont mis en escadrille. Et Hollande et son gouvernement de reculer une fois de plus en roucoulant.

Michel Rouger
 
 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Refondons - 22/09/2022

Les Insouciants - 07/09/2022

​Exercice estival - 07/07/2022

Super Total - 29/06/2022

La panne - 22/06/2022

D-Day Land - 09/06/2022

Silence, on coupe - 02/06/2022

​Les oubliés - 26/05/2022

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

Re-calculs - 27/04/2022

50,5% - 13/04/2022

Théâtre - 06/04/2022

Le blé - 30/03/2022

Utile or not Utile - 22/03/2022

​Nos valeurs - 16/03/2022

2 euros - 10/03/2022

Sarajevo – Kiev - 03/03/2022

1 2 3 4 5 » ... 25

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient