Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
10/07/2013

Nos fromages



En ce bel été, la France est fière de servir ses 365 fromages à ses visiteurs. Une exception agri-culturelle que l'on n'est pas près de nous enlever ! Il en est un 366ᵉ, lui aussi ô combien français, de tradition, qui se trouve aujourd'hui menacé :  le Délice du député dit aussi Délice du sénateur ou Délice du cumulard. Mardi 9 juillet, 300 députés ont voté la fin du cumul des mandats. Exit le député-maire, sénateur-maire, nos grands notables, les seigneurs de nos terroirs. La décision, qui s'appliquera seulement en 2017, avec trois ans de retard sur la promesse du candidat Hollande, a mis longtemps à fermenter. 228 députés ont voté contre : « Nos fromages ! » a chanté le chœur UMP. En outre, si une étape majeure a été franchie, il va falloir désormais suivre au Sénat une nouvelle phase qui s'annonce très compliquée. C'est aussi de tradition : en matières de fromages, les sénateurs, dans leur majorité, sont de fin connaisseurs.

Michel Rouger




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Soldes - 20/01/2022

Le cochon - 13/01/2022

Merdique - 06/01/2022

Le trompettiste - 16/12/2021

Une tuerie - 09/12/2021

Fin de mois - 02/12/2021

Ils étaient 27 - 25/11/2021

​Les - 17/11/2021

Greenwashing machine - 04/11/2021

Choix mortels - 28/10/2021

L'audace - 20/10/2021

Errance zemmourienne - 14/10/2021

Pandore - 07/10/2021

Au nouveau pourboire - 01/10/2021

Quoi ? ! - 20/09/2021

Piqûre de rappel - 16/09/2021

Risque de récidive - 18/08/2021

1 2 3 4 5 » ... 24

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient