Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
02/10/2014

Libéraux mais pas trop



Dans le sillage des pilotes d'Air France, voilà les notaires, huissiers, ophtalmos, biologistes, dentistes, pharmaciens sur le pied de guerre pour protéger leurs historiques attributs. Normal : ils défendent leurs intérêts. Les voir retranchés dans leurs forteresses au milieu d'un océan de difficultés économiques, sociales et budgétaires, semble quand même surréaliste. Qu'ils se posent en défenseurs des usagers, tels des fonctionnaires du service public, a quelque chose de pittoresque. Mais ce qui est choquant, c'est de voir des professions libérales s'en prendre au libéralisme. Les gros intérêts financiers vont entrer dans les officines ! Jugez, citoyens, de la perversité du social-libéralisme à la sauce Hollande-Valls. Au secours Mélenchon. Il se dit que les notaires pourraient être invités à la prochaine fête de L'Huma aux côtés de Jérôme Kerviel, le trader repenti.
 
Michel Rouger
 





1.Posté par Patrig K le 02/10/2014 21:47
Il y a convergence, depuis le droit romain aux mains des notaires exaltés, à l'aporie constante de nos sociétés d'opulence relative.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Bossez ! - 10/04/2024

Le boxeur - 28/03/2024

Le cochon - 14/03/2024

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles