Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le voyage de Thérèse Clerc, la grande féministe, s'est achevé

17/02/2016

« Le voyage a été si beau ! », avait-elle confié dans un sourire à Dominique Crestin venue la rencontrer pour Histoires Ordinaires. Un portrait à redécouvrir, c'est l'un de ses derniers, publié il y a tout juste un an avant son décès survenu mardi 16 février à 88 ans.

Thérèse Clerc a succombé à un cancer foudroyant qui a interrompu le long voyage extraordinaire de cette pionnière du féminisme, folle de liberté, militante de la première heure du MLF, le Mouvement de libération des femmes et du MLAC, le mouvement pour la libération de l'avortement et de la contraception ; militante aussi au Mouvement de la Paix, au syndicat CGT, au PSU et dans bien d'autres lieux, bien connue enfin pour avoir fondé la Maison des Babayagas, la maison autogérée pour femmes âgées de Montreuil. 


Nouveau commentaire :

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires