19/05/2016

Le petit artificier



17 février. Cela fait trois mois maintenant que le Premier ministre, Manuel Valls, a mis le feu aux poudres en voulant faire exploser le Code du Travail. Comment le Président de la République, son compagnon de jeu, a-t-il pu le laisser allumer la mêche aussi maladroitement ? Mystère. Il est vrai que François Hollande, foncièrement homme de consensus, se croit aujourd'hui chef de guerre. Toujours est-il qu'il était évident que le pays s'enflammerait. Loi Macron, déchéance de la nationalité, chômage... Trop de colères couvaient. Une telle réforme ne pouvait qu'allumer la révolte de la gauche syndicale et de la jeunesse radicale. Trois mois plus tard, les manifestants continuent de manifester,  les casseurs de casser, les policiers sont épuisés, la gauche gravement déchirée. Manuel Valls a ressorti sa bombinette du 49-3. Il joue toujours avec les allumettes. L'état d'urgence n'a rien prévu pour ça ? 

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires