22/05/2014

Le passé, voilà l'avenir



N'y allons pas pas quatre chemins : on va tout droit vers un dimanche pourri. Front National en tête, abstention record, idéal européen en berne : l'affront national. Et aussi continental. Voilà les Européens unis dans la neurasthénie et le mal du pays : belle victoire des eurocrates. Vive le passé fané, chiffonné, ridé, ratatiné : ma nation, ma monnaie, sans les autres. C'était le bon temps ! Eh bien, après tout, le passé, pourquoi pas ? Mais celui de l'Histoire et de la Mémoire, quand la politique et la société dominaient encore l'économie. Ou celui de la culture, des arts et traditions, d'une identité une et multiple. Bien dans ses baskets pour créer l'inattendu, rencontrer l'étrange, inventer l'avenir. Des Bretons et des Louisianais, par exemple, s'y emploient ensemble et se font fort, face aux difficultés du temps, de « laisser le bon temps rouler » comme dit (voir ci-dessous) l'adage cajun...

Michel Rouger
 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires