Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
30/09/2015

Le grand enfumage



Ainsi Volkswagen a enfumé la planète automobile entière avec son "moteur propre". C'est terrible pour ses 600 000 salariés mais un rappel utile aux inconscients que nous sommes, pilotant souvent à vue et à grande vitesse sur l'autoroute joyeuse et enfumée de la société de consommation. Celle-ci a toujours eu, rivé au cœur, un logiciel tricheur aidant les moteurs de la vente et des profits à carburer. Aujourd'hui, l'illusion programmée ne cesse de se perfectionner, captant les valeurs et les angoisses du temps pour les monétiser. Les produits les plus nocifs deviennent verts, durables et solidaires. Le consommateur ne prend plus seulement des vessies pour des lanternes, désormais il doit pouvoir tout avaler. À ce propos et à propos d'enfumage, d'où vient aussi l' authentique andouille posée au fond de l'assiette ? Qui nous regarde, nous interroge : qui est qui ?

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

La panne - 22/06/2022

D-Day Land - 09/06/2022

Silence, on coupe - 02/06/2022

​Les oubliés - 26/05/2022

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

Re-calculs - 27/04/2022

50,5% - 13/04/2022

Théâtre - 06/04/2022

Le blé - 30/03/2022

Utile or not Utile - 22/03/2022

​Nos valeurs - 16/03/2022

2 euros - 10/03/2022

Sarajevo – Kiev - 03/03/2022

Com’ miracle - 24/02/2022

Trahir - 15/02/2022

En bref - 10/02/2022

La sonde - 01/02/2022

1 2 3 4 5 » ... 25

Nono | Le billet | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient