Le billet

30/09/2015

Le grand enfumage



Ainsi Volkswagen a enfumé la planète automobile entière avec son "moteur propre". C'est terrible pour ses 600 000 salariés mais un rappel utile aux inconscients que nous sommes, pilotant souvent à vue et à grande vitesse sur l'autoroute joyeuse et enfumée de la société de consommation. Celle-ci a toujours eu, rivé au cœur, un logiciel tricheur aidant les moteurs de la vente et des profits à carburer. Aujourd'hui, l'illusion programmée ne cesse de se perfectionner, captant les valeurs et les angoisses du temps pour les monétiser. Les produits les plus nocifs deviennent verts, durables et solidaires. Le consommateur ne prend plus seulement des vessies pour des lanternes, désormais il doit pouvoir tout avaler. À ce propos et à propos d'enfumage, d'où vient aussi l' authentique andouille posée au fond de l'assiette ? Qui nous regarde, nous interroge : qui est qui ?

Michel Rouger


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires