27/05/2021

La victoire héroïque des femmes de ménage de l'Ibis-Batignolles



20210527_la_victoire_heroique_des_femmes_de_menage.mp3 20210527 la victoire héroïque des femmes de ménage.mp3  (1.36 Mo)

Elles auront lutté près de deux ans... Le 17 juillet 2019, les femmes de ménage travaillant en sous-traitance à l'Ibis-Batignolles, à Paris, se mettaient en grève contre l'injustice vécue au quotidien : la différence de traitement entre elles et les salariés de l'Ibis employés du groupe Accor. Mardi 25 mai 2021, elles ont chanté et dansé devant l'hôtel, fêtant leur victoire.

Elles n'ont pas obtenu ce qu'elles réclamaient au départ : leur intégration chez Accor. Et pour cause : celui-ci, touché par la crise sanitaire, a lancé un plan de licenciements. Mais elles ont obtenu l'essentiel : l'égalité de traitement. Dans le détail : des hausses de salaire allant de 250 à 500 euros par mois ; une prime de panier-repas de 7,30 euros par jour ; de meilleures qualifications ; une baisse des cadences (trois chambres par heure au lieu de trois et demi), des passages à temps complet etc. 

Il aura quand même fallu près de deux ans dont huit mois de grève pour obtenir simplement justice : le cynisme du groupe Accor aura été à la hauteur du courage de ces femmes...


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 17






Le billet de la semaine

​Libertés


Combien de Françaises et de Français dans la rue, samedi, pour la marche des libertés contre les idées d’extrême-droite ? Beaucoup, c’est à espérer. Depuis des années, le poison pénètre lentement la société, se niche dans les frustrations, se banalise. La télé Bolloré en fait son fiel, des politiciens leur miel électoral. Logiquement, les interdits ont commencé à céder. Le facho s’affiche. Les groupes identitaires essaiment. Un hurluberlu sorti du Moyen-Âge gifle le Président élu. Ceux-là peuvent s’éclater dans un an, au soir de la Présidentielle, profitant d’une double chance :  l’abstention et les divisions qui opposent les diverses chapelles de la gauche. Il y a là des baffes – symboliques – qui se perdent.  

Michel Rouger
20210610_libertes.mp3 20210610 libertés.mp3  (859.72 Ko)


10/06/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires