Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
15/08/2013

La rencontre



L'été, la saison des rencontres. Le plus souvent, elles surviennent dans cet entre-soi si savamment cultivé. Et puis, soudain, une chômeuse et un Président. C'était le 6 août, en Vendée. Nathalie Michaud a saisi à deux mains son courage ordinaire de chômeuse longue durée, elle a contourné la sécurité et pu parler  à François Hollande. Il a paru gêné, a dit deux mots, s'est esquivé. Les médias se sont emballés.... puis sont repartis couvrir les châteaux de sable. Mais le Président ne va sans doute pas oublier de sitôt le visage et les mots de Nathalie Michaud. Il faudrait maintenant que d'autres Nathalie interpellent ainsi les ministres et leurs conseillers, les leaders du patronat et les experts. Alors, dans les couloirs des palais officiels : « Il m'a dit qu'il vivait avec 500 € par mois ! » « Ça fait trois ans qu'elle cherche et elle n'est pas fainéante ! » « Il faut vraiment faire quelque chose... »
 
Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Soldes - 20/01/2022

Le cochon - 13/01/2022

Merdique - 06/01/2022

Le trompettiste - 16/12/2021

Une tuerie - 09/12/2021

Fin de mois - 02/12/2021

Ils étaient 27 - 25/11/2021

​Les - 17/11/2021

Greenwashing machine - 04/11/2021

Choix mortels - 28/10/2021

L'audace - 20/10/2021

Errance zemmourienne - 14/10/2021

Pandore - 07/10/2021

Au nouveau pourboire - 01/10/2021

Quoi ? ! - 20/09/2021

Piqûre de rappel - 16/09/2021

Risque de récidive - 18/08/2021

1 2 3 4 5 » ... 24

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient