Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
14/04/2016

La grande évasion



Avouez-le. Là, devant votre déclaration de revenus printanière, vous avez l'esprit ailleurs. Au Panama. Vous êtes Platini, Cameron, Balkany, un client de la Société Générale. Vous vous évadez. Jusqu'ici, vous vous rangiez parmi les bons citoyens, ceux qui croient encore à la vertu de l'impôt. L'impôt, ciment nécessaire de la société ! Tu parles. Quelle société ? C'est vieux tout ça. Tant de scandales ont éclaté. Tant la chanson a été répétée : vous pouvez réduire vos impôts ! Les banques et leurs annonces, les journaux et leurs guides, les gouvernements et leurs niches. Il est temps de quitter l'enfer du contribuable, de rejoindre le paradis des chapeaux et hommes de paille.

Michel Rouger




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Y’a un hic - 19/05/2022

​Chaud - 10/05/2022

Risques - 05/05/2022

Re-calculs - 27/04/2022

50,5% - 13/04/2022

Théâtre - 06/04/2022

Le blé - 30/03/2022

Utile or not Utile - 22/03/2022

​Nos valeurs - 16/03/2022

2 euros - 10/03/2022

Sarajevo – Kiev - 03/03/2022

Com’ miracle - 24/02/2022

Trahir - 15/02/2022

En bref - 10/02/2022

La sonde - 01/02/2022

Le quartier - 26/01/2022

Soldes - 20/01/2022

Le cochon - 13/01/2022

Merdique - 06/01/2022

Le trompettiste - 16/12/2021

1 2 3 4 5 » ... 25

Nono | Le billet | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient