Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
04/06/2015

La coupe est pleine



Sous les sifflets, le capitaine Blatter a donc jeté son maillot de la FIFA et quitté le terrain dans l'incroyable Coupe du Monde de l'argent du foot. Et la suite promet : ce match sans précédent va connaître quelques prolongations. Jusqu'ici, pourtant, tout se passait bien. Tricher faisait partie du jeu. Une sorte de fair-play. Mafieux peut-être mais fair-play quand même. Et tout le monde applaudissait : joueurs, spectateurs, observateurs, Bédouins qataris Quand soudain, Anglais et Américains se sont fâchés tout rouge en perdant la balle : « Sales corrompus ! » Et d'aller trouver des juges sur la touche, lesquels ont retourné un gros tricheur du camp adverse. Insultes, algarades : bel exemple pour la jeunesse ! La coupe est pleine. Trouvons rapidement un capitaine à la FIFA. Certains disent Platini. Pourquoi pas Tapie ? Ou plutôt un expert indépendant : Balkany ?    

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

La preuve par Neuf - 15/04/2023

Les Neuf - 13/04/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles