Le billet

29/08/2013

L'instit



27 août, au Festival de cinéma de Douarnenez, ce nécessaire festival de la rencontre avec l'Autre, l'étrange, l'étranger, le minoritaire qui inquiète alors qu'il nous enrichit. Les Roms sont à l'affiche de l'édition 2013. À l'écran, il  y a ce matin Daniel, l'instit, qui pose d'un campement à l'autre son camion école. L'une de ses joies au milieu de mille difficultés ? Retrouver transformé, en plein progrès, le petit tsigane qu'il avait vu reprendre la route un an plus tôt avec quelques notions, pensait-il, mal acquises. À la veille de la rentrée scolaire, une leçon élémentaire de confiance dans l'esprit humain adressée aux profs qui sanctionnent plutôt qu'encouragent, inculquent la peur de l'échec plutôt que l'envie d'expérimenter. Et le clin d'œil d'un gamin voyageur aux gadjé mentalement bloqués dans les vieilles peurs du « bohémien » de leurs aïeux.  
 
Michel Rouger
 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

Virus - 26/02/2020

Paravents - 20/02/2020

La bonne éducation - 13/02/2020

Retraitons - 06/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires