22/09/2020

L'exploitation des travailleurs saisonniers en Europe, pandémie ou pas



©CC BY 2.0
©CC BY 2.0
exploitation.mp3 Exploitation.mp3  (644.39 Ko)

"On était traités comme des animaux » : la face cachée du travail saisonnier dans le secteur agricole". Sous ce titre, Sophie Chapelle raconte sur Basta  l'histoire de cinq travailleurs agricoles saisonniers qui ont décidé de briser le silence en attaquant devant les Prud'hommes l'entreprise espagnole de travail temporaire Laboral Terra ainsi que huit entreprises agricoles françaises. Ysmina et ses collègues dénoncent des journées de travail de neuf heures sans pause où l’on mange en cachette, des heures supplémentaires jamais payées, des cas de harcèlement sexuel...

On peut compléter cet article en se reportant à l'enquête d'un journaliste britannique publiée sur le site Global Voices. Cette enquête élargit la question du travail saisonnier, et plus globalement précaire, à l'exploitation des travailleurs migrants, des pays de l'Est ou d'ailleurs, au sein de l'Union Européenne. Des travailleurs que l'on trouve dans les abattoirs, dans la récolte de fruits et légumes, dans tous ces emplois ingrats, mal payés, où les droits sont régulièrement bafoués, que la main d'œuvre locale refuse. 


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 16






Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires