12/12/2020

L'appel à la paix du vice-président de Bolivie


Le 8 novembre dernier, David Choquehuanca Céspedes, prononçait son discours d’investiture de vice-président de Bolivie.


« Un discours rempli de Sagesse, la Paix, la Vie, l'Amour... incarnés : "le condor ne prend son envol qu'à la condition que son aile droite soit en parfait équilibre avec son aile gauche". Chaque mot est un appel à la reconnaissance de ce que nous sommes, de nos origines. Aucune séparation, aucune division, tous Unis en Une Seule et même Voix-Voie. Une nouvelle ère s'est mise en route... l'ère de Pachamama (Terre-Mère) et de Pachakama (univers spirituel), de la fraternité, la communauté, les complémentarités, la souveraineté, l'amour. »
 
D'origine indigène, paysan  aymara issu des hauts plateaux de la province d’Omasuyos, David Choquehuanca Céspedes défend les populations indigènes et les droits de la nature à travers le concept de « buen vivir  » (bien vivre). Il participe aux mobilisations en faveur de la reconnaissance des droits des communautés indiennes, qui aboutissent à la création de l’État plurinational en 2009 (wikipedia). "Le pouvoir doit circuler, le pouvoir, comme l'économie, doit être redistribué, il doit s'écouler comme le sang dans notre organisme. Justice, frères et soeurs... Mettons un terme à l'intolérance, à l'humiliation et la violation des droits humains et des droits de la Terre-Mère. Le temps nouveau signifie être à l'écoute du message de nos peuples... Rêver ensemble, construire fraternité, harmonie, intégration et espoir afin de garantir la paix et le bonheur des générations à venir. C'est uniquement de cette manière que nous atteindrons le vivre bien et que nous pourrons nous gouverner nous-mêmes."
 
vocal_002_david_choquehuanta.mp3 Vocal 002 David Choquehuanta.mp3  (1.12 Mo)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 16






Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires