Vu, Lu, Entendu...

12/12/2020

L'appel à la paix du vice-président de Bolivie


Le 8 novembre dernier, David Choquehuanca Céspedes, prononçait son discours d’investiture de vice-président de Bolivie.


« Un discours rempli de Sagesse, la Paix, la Vie, l'Amour... incarnés : "le condor ne prend son envol qu'à la condition que son aile droite soit en parfait équilibre avec son aile gauche". Chaque mot est un appel à la reconnaissance de ce que nous sommes, de nos origines. Aucune séparation, aucune division, tous Unis en Une Seule et même Voix-Voie. Une nouvelle ère s'est mise en route... l'ère de Pachamama (Terre-Mère) et de Pachakama (univers spirituel), de la fraternité, la communauté, les complémentarités, la souveraineté, l'amour. »
 
D'origine indigène, paysan  aymara issu des hauts plateaux de la province d’Omasuyos, David Choquehuanca Céspedes défend les populations indigènes et les droits de la nature à travers le concept de « buen vivir  » (bien vivre). Il participe aux mobilisations en faveur de la reconnaissance des droits des communautés indiennes, qui aboutissent à la création de l’État plurinational en 2009 (wikipedia). "Le pouvoir doit circuler, le pouvoir, comme l'économie, doit être redistribué, il doit s'écouler comme le sang dans notre organisme. Justice, frères et soeurs... Mettons un terme à l'intolérance, à l'humiliation et la violation des droits humains et des droits de la Terre-Mère. Le temps nouveau signifie être à l'écoute du message de nos peuples... Rêver ensemble, construire fraternité, harmonie, intégration et espoir afin de garantir la paix et le bonheur des générations à venir. C'est uniquement de cette manière que nous atteindrons le vivre bien et que nous pourrons nous gouverner nous-mêmes."
 
vocal_002_david_choquehuanta.mp3 Vocal 002 David Choquehuanta.mp3  (1.12 Mo)



Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires